WOZZECK

ALBAN BERG (1885–1935)
7 10 13 18 21 juillet

OPÉRA EN TROIS ACTES
LIVRET DU COMPOSITEUR D'APRÈS LE DRAME WOYZECK (1836) DE GEORG BÜCHNER
CRÉÉ LE 14 DÉCEMBRE 1925 AU STAATSOPER UNTER DEN LINDEN, BERLIN

Direction musicale
Sir Simon Rattle
Mise en scène
Simon McBurney
Scénographie
Miriam Buether
Costumes
Christina Cunningham
Lumière
Paul Anderson
Chorégraphie, collaboration à la mise en scène
Leah Hausman
Vidéo
Will Duke
Dramaturgie
Gerard McBurney
Collaboration à la mise en scène
Sasha Milavic-Davies
Wozzeck
Christian Gerhaher
Marie
Malin Byström
Tambourmajor
Thomas Blondelle
Doktor
Brindley Sherratt
Hauptmann
Peter Hoare
Andres
Kang Wang
Margret
Héloïse Mas*
Erster Handwerksbursche
Matthieu Toulouse
Zweiter Handwerksbursche
Tomasz Kumięga*
Chœur
Estonian Philharmonic Chamber Choir
Maîtrise
Maîtrise des Bouches-du-Rhône
Orchestre
London Symphony Orchestra
*Ancienne et ancien artistes de l’Académie

NOUVELLE PRODUCTION FESTIVAL D’AIX-EN-PROVENCE

— AVEC LE SOUTIEN DE MADAME ALINE FORIEL-DESTEZET, GRANDE MÉCÈNE D'EXCEPTION DES 75 ANS DU FESTIVAL D'AIX-EN-PROVENCE

L’auditeur est saisi par un acte de continuité dans la violence, de continuité dans le déchirement et de continuité dans la vision : avec tous les dessous du rêve, comme si la fosse de l’esprit s’était ouverte.

Pierre Jean Jouve et Michel Fano, Wozzeck d’Alban Berg (1964)

Wozzeck, c’est l’échantillon type de la pauvre humanité des temps modernes : un brave soldat bouc émissaire de tout un système social, qui tue sa maîtresse par jalousie puis se suicide. Le dramaturge romantique Büchner en brosse le portrait saisissant aux premières heures de l’industrialisation : un mouvement implacable de chosification des êtres qui se parachève avec le charnier de la Première Guerre mondiale – dont l’opéra de Berg est à sa manière l’écho post-traumatique, tout autant qu’il prophétise notre monde à venir. Pour sa troisième venue au Festival, Simon McBurney saisit la dernière minute de Wozzeck à l’instant où il se noie et fait de la scène une extériorisation spectaculaire de sa psyché tourmentée, la remémoration grotesque de ses obsessions. Sir Simon Rattle retrouve le London Symphony Orchestra à la tête d’une distribution de premier ordre ; Christian Gerhaher met toute sa science de Liedersänger au profit d’une incarnation aussi subtile que déchirante du rôle-titre, devenu un mythe de notre temps.

Vendredi
07
juillet
2023
20h00
Grand Théâtre de Provence
S'abonner
Lundi
10
juillet
2023
20h00
Grand Théâtre de Provence
S'abonner
Jeudi
13
juillet
2023
20h00
Grand Théâtre de Provence
S'abonner
Mardi
18
juillet
2023
20h00
Grand Théâtre de Provence
S'abonner
Vendredi
21
juillet
2023
20h00
Grand Théâtre de Provence
S'abonner

Tarifs : 297€, 206€, 165€, 130€, 90€, 59€, 31€
Tarifs jeunes : 89€, 61€, 49€, 39€, 27€, 17€, 9€
Spectacle disponible en abonnement et en formule Dîner et Opéra

1h40 sans entracte

Spectacle en allemand surtitré en français et en anglais

Parcours liés

—  Opéra

LE PROPHÈTE

GRAND OPÉRA EN CINQ ACTES LIVRET D'EUGÈNE SCRIBE CRÉÉ LE 16 AVRIL 1849 À LA SALLE LE PELETIER, THÉÂTRE DE LA NATION, PARIS

Performances: 15 juillet