ANNA PROHASKA — NICOLAS ALTSTAEDT — FRANCESCO CORTI

CHÂTIMENTS BIBLIQUES
ANNA PROHASKA — NICOLAS ALTSTAEDT — FRANCESCO CORTI
© Olaf Aue - Marco Borggreve - C. Doutre
Soprano
Anna Prohaska
Violoncelle
Nicolas Altstaedt
Orgue, clavecin
Francesco Corti

JOHN TAVENER — Akhmatova Songs (1993), recueil de mélodies sur des poèmes d’Anna Akhmatova
1. « Dante »

FRANZ TUNDER — An Wasserflüssen Babylon (1645), d’après le texte du Psaume 137

VINCENZO BONIZZI — Pis ne me peult venir (1626)

GEORG FRIEDRICH HÄNDEL — Rinaldo, HWV 7 (1711), opéra sur un texte de Aaron Hill et Giacomo Rossi
« Vo’ far guerra » (air d’Armide – acte II)
Saül, HWV 53 (1738), oratorio sur un texte de Charles Jennens
« Author of Peace » (air de Merab – acte II)

JEAN NICOLAS PANCRACE ROYER — Premier livre des pièces de clavecin (1746)
« La Marche des Scythes »

ALEXANDRE TCHEREPNIN — Chansons et danses, op. 84 (1953)
2. « Danse tartare »

LUCIANO BERIO — Naturale (1985), action musicale sur des mélodies siciliennes
« Abbagnata »
« Ninna Nanna »
« Ladata »

WOLFGANG RIHM — Prière de la sorcière d’Endor (2021), cantate à partir de la pièce Saül de Botho Strauss
commande du Berliner Festspiele / Musikfest Berlin

JOHN TAVENER — Akhmatova Songs (1993), recueil de mélodies sur des poèmes d’Anna Akhmatova
6. « Smert »

GEORG FRIEDRICH HÄNDEL — Saül, HWV 53 (1738), oratorio sur un texte de Charles Jennens
« Infernal Spirits » (air de la sorcière – acte III)

MARIN MARAIS — Suite d’un goût étranger (1717)
« Le Tourbillon »

GEORG FRIEDRICH HÄNDEL — Alcina, HWV 34 (1735), opéra sur un livret de Riccardo Broschi
« Credete al mio dolore » (air de Morgana – acte III)

HEINRICH SCHEIDEMANN — Pavane Lachrymae, WV 106

JÖRG WIDMANN — Schwester Tod (2021), à partir de l’opéra Babylon, sur un texte de Peter Sloterdijk
commande du Berliner Festspiele / Musikfest Berlin

Pour avoir défié Dieu en érigeant l’orgueilleuse Babel, les hommes furent punis par la confusion des langues, l’incompréhension entre les peuples – bientôt la solitude, le désespoir, la folie. Accompagnée de deux instrumentistes d’exception, la soprano Anna Prohaska s’empare de ce motif fascinant – ricochant à travers d’autres malédictions bibliques – dans un programme cousu main qui met en regard répertoire baroque et création contemporaine et résonne avec l’ensemble de la programmation.

Mardi
19
juillet
2022
23h00
Hôtel Maynier d'Oppède

Tarifs : 52€, 31€, 15€
Tarif jeunes : 8€
Tarif Concert en famille
Spectacle disponible en abonnement

1h50 avec entracte

 

Vous aimerez aussi

—  Au festival Et vous

À vos agendas

18 janvier : Programmation complète et détaillée sur notre site internet / 25 janvier – 10h : Ouverture des réservations des abonnements / 1er février...

Cour du Théâtre de l'Archevêché © Henry Ely
—  75 ANS Au festival

UNE NOUVELLE HISTOIRE DES DÉBUTS DU FESTIVAL : LES FEMMES QUI ONT FAIT AIX-EN-PROVENCE

La saison 2023 marquera le 75e anniversaire du Festival d’Aix. Gabriel Dussurget (1904-1996) montait en effet en 1948 un « Festival Mozart », qui...

Vignette vidéo Passerelles
—  Vidéo

[ PASSERELLES ] L'EXPÉRIENCE ACTIVE DE L'OPÉRA PAR LA SENSIBILISATION ET LA PRATIQUE

Passerelles rassemble l’ensemble des actions de médiation, de sensibilisation et de pratique artistique portées tout au long de l’année par les...

Concert en tournée de la Résidence de musique de chambre - Festival d'Aix-en-Provence 2022
—  Académie

CET AUTOMNE, L’ACADÉMIE RECRUTE POUR LES PROCHAINES RÉSIDENCES D’ARTISTES

Centre international de perfectionnement et de création artistique, l’Académie du Festival d’Aix est depuis 1998 un véritable tremplin professionnel...