ACADÉMIE - 25 PORTRAITS D'ARTISTES

À l'occasion des 25 ans de l'Académie du Festival d'Aix-en-Provence, des artistes retracent leurs passages au sein de l'Académie lors de résidences de chant, de musique de chambre ou dans des programmes d’expérimentations et de créations. Ils évoquent l'influence de l'Académie dans leurs parcours artistiques et les opportunités de carrières qu'elle a pu permettre.

Christina Athinodorou

Compositrice

Mon lien avec le Festival d’Aix-en-Provence remonte à 2017, quand l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée a présenté l’une de mes pièces symphoniques, et s’est renforcé quand j’ai été invitée à rejoindre l’Académie et l’Atelier Créatrices d’Opéra, menée par Katie Mitchell. Depuis, je suis engagée auprès d’Aix, mais également auprès d’autres institutions du réseau ENOA : par exemple, La Monnaie/De Munt m’a soutenue et aidée dans mon projet créatif, un drame vocal qui réunit un orchestre symphonique, une soliste et de jeunes chanteurs. Cette année, je suis heureuse de revenir à Aix et de figurer dans le programme avec une commande toute spéciale du Festival, une œuvre surprenante et passionnante pour instruments et voix. Ce projet m’a donné l’opportunité de travailler en étroite collaboration avec de merveilleux collègues, mais aussi d'approfondir le drame vocal, cette fois sous l’angle de la musique de chambre.

Christina Athinodorou

Christina Athinodorou © DR

Fleur Barron

Chanteuse et curatrice

En 2017, j’ai participé à la Résidence Mozart de l’Académie du Festival d’Aix. Depuis, je suis retournée au Festival chaque été pour participer à des opéras ou des concerts. Le Festival est devenu un incontournable pour moi. Si je devais citer deux moments décisifs, ce serait la série de cinq concerts d’un audacieux projet de récital sur l’Empire et l'Identité, avec le pianiste Kunal Lahiry en 2021 (The Power and the Glory, qui a été depuis repris au Wigmore Hall et au Carnegie Hall !), et le rôle d’Ottavia dans Le Couronnement de Poppée, en 2022. L’équipe du Festival a cru en ma vision artistique et s’est profondément investie dans ma carrière professionnelle tout au long de ces dernières années.

Fleur Barron

Fleur Barron © DR

Paul-Antoine Benos-Djian

Artiste lyrique

Il m’est difficile de ne retenir qu’un souvenir parmi la multitude de merveilleux moments passés au Festival d’Aix depuis ma participation à l’Académie en 2017. S’il n’en fallait qu’un, ce serait peut-être mon expérience vécue lors de ma première production scénique au Festival, dans le rôle d’Ottone, lors de L'incoronazione di Poppea de Monteverdi en 2022 dans l’atmosphère si intimiste du Théâtre du Jeu de Paume. Une parenthèse de deux mois exceptionnels, hors du temps, et une aventure collective inoubliable d’où est née une amitié sincère entre tous les chanteurs qui perdure aujourd’hui. La mise en scène incroyablement puissante et poétique de Ted Huffman, fondée sur l’esprit de troupe, et l’approche quasi animale pour la musique de Monteverdi que Leonardo García Alarcón s’est efforcé de transmettre à chacun de nous y ont très certainement contribuées. C’est une aventure que je n’oublierai jamais.

Paul-Antoine Bénos-Djian

Paul-Antoine Bénos-Djian © Laurent Laurent

Alphonse Cemin

Chef d’orchestre et pianiste

J’ai participé pour la première fois à l’Académie en 2010 où j’ai pu travailler avec Helmut Deutsch et Emmanuel Olivier. Deux ans plus tard, l’équipe du Festival m’a donné une magnifique opportunité : participer à la création Written on Skin, opéra qui m’a fait grandir comme musicien de théâtre. Depuis j’ai toujours vu l’académie comme le cœur battant du Festival même si l’on peut toujours souhaiter plus de correspondances. Que j’y participe ou non, je suis toujours intéressé par les activités de l’Académie. Ce sont des espaces qui m’ont et me permettent encore de rencontrer des artistes et surtout des chanteuses et chanteurs du monde entier. Des artistes que je ne n’aurai autrement pas l’opportunité de rencontrer. L’Académie permet de sortir de son circuit habituel. Longue vie à l’Académie !

Alphonse Cemin

Alphonse Cemin © Zach Barouti

Layale Chaker

Compositrice, violoniste, musicienne

Cette semaine d'ateliers m'a ouvert les yeux sur l'universalité des problématiques auxquelles j'ai été confrontée dans mon propre travail - à huis clos, après une tournée, après une première, après un workshop. Je comprends maintenant qu'il existe un moyen de les nommer et de les décrire, et plusieurs moyens de les aborder et de les apprivoiser. C'était tout aussi touchant d'entendre les témoignages de tant de mes collègues, et à quel point nos expériences s'alignent et nous ont toutes marquées de manières similaires. Je réalise aussi maintenant que la force réside dans nos présences et dans le partage et le croisement de nos expériences. Ce workshop ne pouvait pas mieux tomber, à ce moment pivot dans ma carrière et dans ma vie professionnelle ; alors que je prépare mon premier opéra, je me sens mieux équipée, mieux apprêtée sur tous les fronts. Je suis extrêmement reconnaissante des amitiés nouées dans ce contexte de vulnérabilité et d'ouverture d'esprits et de cœurs, et qui, je le sais, dureront longtemps. Je suis aussi très reconnaissante d'avoir pu travailler avec Katie Mitchell, une artiste que j'admire depuis longtemps pour son travail, ses convictions et son engagement. Et pour toutes les rencontres faites tout au long de la semaine, certaines qui ont déjà suscité des conversations sur des collaborations et qui se poursuivent depuis, y compris des invitations à des concerts et des possibilités de coproductions et de productions.

Layale CHAKER

Layale Chaker © DR

Stephanie Childress

Cheffe d’orchestre

Le Festival m'a permis de rencontrer de futurs collaborateurs et collaboratrices dans un contexte d'une grande richesse créative : assister à des concerts et des opéras ensemble a nourri nos échanges et j'ai maintenant la chance de compter de merveilleux collègues dans le monde de l'opéra.

Stephanie Childress a participé à la première édition du Mentorat de cheffes d’orchestre en 2021.

Stephanie Childress

Stephanie Childress © DR

Penda Diouf

Autrice, metteuse en scène, comédienne 

Je retiens de l’Académie ma participation à l’Atelier des Créatrices d’Opéra animé par Katie Mitchell en 2021. Dialoguer avec d’autres femmes de différents endroits du monde, en confiance, échanger sur nos pratiques, nos difficultés et s’entraîner ensemble à se projeter dans notre avenir professionnel a été un réel déclencheur. Depuis, j’ai co-écrit mes premiers livrets dans le cadre du dispositif « Opéra de-ci de-là », sauté le pas de la mise en scène et suis restée en contact avec d’autres participantes, avec lesquelles nous nourrissons des projets communs dans le domaine des arts lyriques.

Penda Diouf

Penda Diouf  © DR

Sivan Eldar

Compositrice

L’Académie du Festival d’Aix m’a permis de rencontrer deux belles personnes : la dramaturge Cordelia Lynn et l'écrivaine et philosophe Simon(e) van Saarloos. Nous étions jeunes, de vraies néophytes dans la création d’opéra, un monde à la fois léger et abimé. Et voici que sept ans plus tard, nous nous lançons avec Cordelia dans un nouveau projet, tandis qu’avec Simon(e) nous rédigeons un article consacré à l’opéra.

Sivan et Cordelia ont présenté Like Flesh à l’Opéra de Lille en 2022. Elles travaillent actuellement à la création de leur second opéra, The Ice Palace, prévu pour 2027. L’article de Simon(e) van Saarloos retrace ses dialogues avec Sivan sur la création d’opéra et sera publié dans la revue de L'Académie de France à Rome - Villa Médicis.

Sivan Eldar

Sivan Eldar © Laura Stevens

Marie-Laure Garnier & Célia Oneta Bensaid

Duo voix & piano 

Notre première venue dans ce festival mythique en 2018 nous a donné un immense souffle dans notre inspiration, notre exigence, nos ambitions notamment insufflé par le baryton Stéphane Degout et le pianiste Alain Planès. Avoir la chance de développer la facette chambriste de la voix avec le piano dans ce contexte nous a permis d’identifier notre singularité et ce au contact des plus grands artistes… Nous gardons un souvenir particulièrement impérissable de notre collaboration avec la compositrice Kaija Saariaho autour de ses Quatre Instants.

Marie-Laure Garnier et Célia Oneto-Bensaïd ont participé à la Résidence de l'art du récital en 2018. Elles ont été réinvitées à l’occasion d’un récital en 2020, qui a fait l’objet d’une diffusion sur Arte dans le cadre de la Scène Numérique du Festival d’Aix.

Marie-Laure Garnier et Celia Oneto Bensaid

Marie-Laure Garnier et Celia Oneto Bensaid © Caroline Doutre

Lili Gomond

Musicienne et artiste transdisciplinaire

Il y a eu deux rencontres déterminantes pour moi lors de ma participation à l’Académie du Festival d’Aix. La première est celle avec la chanteuse Élise Chauvin, lors de l’édition 2021 d’Opéra de-ci de-là (résidence qui réunissait artistes créateurs et interprètes pour un travail de recherche et de création collective). Élise a rejoint ma compagnie Le Furor Poetico après notre rencontre à Aix. Elle m’accompagne depuis sur mon seule-en-scène et nous faisons germer l’idée d’une co-écriture pour un prochain spectacle. La deuxième est la rencontre avec l’artiste pluridisciplinaire Julie Hega, lors de l’édition 2022 d’Opéra de-ci de-là. Nos deux compagnies ont une sororité et des résonances qui vont nous amener à travailler ensemble également.

Lili Gomond

Lili Gomond © Isaline Dupond Jacquemart

Julie Hega

Poétesse et chanteuse

L'Académie m'a permis de questionner à travers une expérience sensible la polysémie que le mot « opéra » peut recouvrir. C'est grâce à cet espace de recherche et d'émulation que j'ai approché mon désir de créer des formes nouvelles, notamment dans la rencontre avec d'autres créateurs. Amy Crankshaw et Lili Gomond sont devenues deux collaboratrices avec lesquelles je rêve aujourd'hui une forme inédite, un « Filmopera » dont la toute première résidence naît ici-même où nous nous sommes rencontrées.

Julie Hega a participé au projet de création musicale et scénique collective Opera de-ci de-là en 2022. En 2021, elle était « une étudiante » dans l’opéra Innocence de Kaija Saariaho, créé au Festival d’Aix.

Julie Hega

Julie Hega © DR

Ted Huffman

Auteur et metteur en scène

Je suis venu pour la première fois à l'Académie d'Aix en 2012 pour l'atelier « Opéra en création ». Depuis, j'ai vécu les expériences les plus significatives de ma formation à Aix, des Mamelles de Tirésias (2013) à Svadba (2015), L'incoronazione di Poppea (2022), jusqu'à The Faggots and their Friends Between Revolution (2023) de cet été. Aix est ce lieu rare où l'endroit, les gens et la recherche commune de la musique en tant que théâtre forment une combinaison magique et inoubliable.

Ted Huffman

Ted Huffman © Lea Meienberg

Evan Hughes

Chanteur

En 2011, j’ai participé à la Résidence Mozart/Haendel. Cette expérience m’a ouvert les yeux. J’ai maintenant le désir de contribuer activement à la création d’opéras d’avant-garde. Je dois essentiellement le lancement de ma carrière européenne aux grands artistes de réputation mondiale qui m’ont formé à la technique, au style et à l'interprétation. J'ai eu la grande chance de revenir plus tard au Festival dans le cadre de plusieurs projets. Je considère Aix comme l'une de mes plus chères maisons artistiques.

Evan Hughes est un ancien membre de la Résidence Mozart/Haendel. Il est revenu au Festival en tant qu’artiste invité pour la reprise du Songe d’une Nuit d’été à Pékin, The Rake’s Progress en 2017, une série de récitals avec le pianiste Helio Vida et la création mondiale de l’opéra de Pascal Dusapin, Il Viaggio Dante, en 2022.

Evan Hughes

Evan Hughes © DR

Simon Johannin

Ecrivain et poète

Mon passage à l'Académie fut déterminant puisqu'il fut ma première porte d'entrée dans le monde de l'opéra, me permettant d'en discuter les enjeux artistiques et politiques, et de me sentir légitime ensuite lorsque l'année suivante l'on m'a proposé de prendre en charge la rédaction du livret de la création du centenaire de la Villa Noailles, en partenariat avec l'Opéra de Toulon. Je remercie vivement l'Académie pour son intuition !

Simon Johannin a participé à la Résidence Opéra en Création, alors sous la coordination de la metteuse en scène Andrea Breth, en 2021.

Simon Johannin

Simon Johannin © Théo Giacometti

Kunal Lahiry

Artiste et curateur

On pourrait dire qu’Aix a marqué le début de ma carrière : c’est ici que j’ai réussi pour la première fois ce genre d’audition. En tant que jeune artiste, ce succès m’a véritablement donné confiance en moi (il a aussi enrichi mon CV, me permettant de postuler à d’autres programmes). Mais surtout, j’y ai rencontré des artistes incroyablement talentueux et passionnés qui, aujourd’hui encore, font partie de mon cercle musical.

Kunal Lahiry est revenu en tant qu’artiste invité à Aix pour une série de récitals avec la mezzo-soprano Fleur Barron.

Kunal Lahiry

Kunal Lahiry © Justin Bach

Sérine Mahfoud

Metteuse en scène

Être sélectionnée pour participer à l’Académie du Festival d’Aix m’a permis de gagner en confiance et en expérience. Travailler avec des professionnels de l’opéra, pouvoir leur parler de nos doutes, de notre travail et de nos démarches, et rencontrer des artistes de notre génération offre aussi des possibilités immenses pour la suite.

Sérine Mahfoud a participé à l’Atelier Créatrices d’Opéra en 2022 et est assistante à la mise en scène auprès de Daniel Jeanneteau et Marie-Christine Soma, sur la production du nouvel opéra de George Benjamin, Picture a day like this.

Sérine Mahfoud

Sérine Mahfoud © DR

TD Moyo

Metteuse en scène de théâtre et d'opéra, écrivaine

Ce que j’ai vécu au sein de l’Académie confirme qu’il y a bien une place pour des narrations radicalement différentes et que de nouvelles perspectives sont en train de s’ouvrir dans le monde de l’opéra. L’Académie m’a apporté une formation pratique, un mentorat et un réseau professionnel, mais aussi des opportunités concrètes pour créer une œuvre qui explore la question des origines, l’histoire et l’espérance. Je suis impatiente de voir comment ces thèmes vont toucher de nouveaux publics.

TD Moyo a participé à l’Atelier Créatrices d’Opéra en 2022 et a bénéficié en 2023 du programme de Résidence d'expérimentation à Aix, où elle a travaillé à la création de son opéra Capot, au sein d'une équipe de six autres artistes et producteurs.

TD Moyo

TD Moyo © DR

Sjaron Minailo

Metteur en scène, artiste-curateur et directeur artistique

Le temps passé au sein de l’Académie m’a permis d’acquérir des connaissances inestimables, mais également de rencontrer des artistes et des collègues talentueux, autant de liens que je souhaite conserver à vie. Mais ce sont les coaches exceptionnels qui m’ont le plus marqué : grâce à eux, j’ai appris combien il est important de partager les informations et les expériences entre différents artistes, tous à des stades variés de leur carrière. C’est ce qui m’a conduit à dédier la majeure partie de ma pratique artistique au mentorat, au tutorat et à l'éducation de jeunes artistes. Guider et inspirer les futures générations d'esprits créatifs est devenu un véritable enjeu pour moi.

Sjaron Minailo a participé à l’Atelier Création d’Opéra en 2015. Il a été le mentor principal de la Résidence d’immersion 2023.

Sjaron Minailo

Sjaron Minailo © Yaël Tamminck

Quatuor Mona

Quatuor à cordes / artistes

L’Académie du Festival d’Aix-en-Provence a été surtout pour nous un lieu de rencontres. Nous y avons notamment découvert l’univers de la compositrice Bushra El Turk, dont nous aimons depuis jouer le répertoire. Nous avons également tissé des liens avec le Quatuor Diotima, alors mentor de la Résidence de musique de chambre à laquelle nous avons participé, qui nous a beaucoup inspiré dans leur approche de la musique contemporaine.

Le Quatuor Mona a donné en création mondiale à Aix la pièce Saffron Dusk de Bushra El-Turk, pièce écrite en hommage aux victimes de l’explosion du port de Beyrouth en 2020.

Quatuor Mona

Quatuor Mona © Zoé Ducournau

Julie Roset

Chanteuse lyrique

L'Académie du Festival d’Aix a tout changé pour moi, à un moment de vie charnière. Participer à la Résidence de chant de l'Académie m'a permis de rencontrer Edith Wiens, professeur de chant, qui m'a alors prise sous son aile. Grâce à elle, j'ai intégré la Juilliard School of Music de New York et me suis installée dans cette ville, ce qui m’a permis de gagner la Metropolitan Opera Laffont Competition. Tout cela ne serait pas arrivée si je n'avais pas été prise à l’Académie du Festival d'Aix-en-Provence. J'étais la plus jeune des artistes de la résidence à l’époque, et pourtant j’ai senti qu’on me faisait confiance ! Depuis, j'ai été réinvitée au Festival de nombreuses fois : dans Combattimento, la théorie du cygne noir puis L'incoronazione di Poppea, l’une des plus belles expériences de ma vie. Je suis très reconnaissante pour la confiance que le Festival donne à ses artistes, et la fidélité dont il fait preuve en nous engageant sur des productions après notre participation à l’Académie !

Julie Roset

Julie Roset © DR

Laila Soliman

Metteuse en scène de théâtre et d'opéra, Dramaturge, Autrice de théâtre, Curator et Éducatrice

Bien que ne sachant pas lire la musique, j'ai toujours rêvé de mettre en scène un opéra. Au fil de ma carrière, la musique a toujours occupé une place importante dans mes spectacles. C'est ainsi que le Centre Culturel Français m'a contacté et m'a proposé une bourse pour participer en 2015 à l'académie d'été d’ENOA pour l’atelier « Opéra en création ». À ce moment-là, cette invitation m'est apparue comme un rêve sans but qui prenait enfin forme et comme une formidable opportunité de passer du temps à Aix, à regarder et à discuter d'opéra.C'est là que j'ai rencontré Katie Mitchell qui, par une simple question de départ, m'a appris à reconnaître ma responsabilité et à être plus consciente de ma valeur en tant que femme metteuse  en scène, dans l'espoir d'un avenir plus féministe et plus égalitaire dans l'opéra. C'est par le biais du réseau du festival que m'est venue l'idée de travailler avec Lod pour collaborer avec Bushra El-Turk sur son opéra Woman at Point Zero, un projet fièrement mis en place par une équipe créative de femmes issues de différentes parties du monde.

Women at Point Zero, opéra de Bushra El Turk sur un texte de Stacy Hardy, d’après le roman de Nawal El Saadawi, a été créé au Festival d’Aix-en-Provence en juillet 2022 sous la direction musicale de Kanako Abe et dans la mise en scène de Laila Soliman.

Laila Soliman

Laila Soliman © Ebtihal Shedid

Sculptress Theater

Producteurs créatifs

Sculptress est une société de production qui se consacre à donner vie à des idées dans l'industrie créative. Nous l’avons initialement formée en 2018 pour aborder le manque de diversité dans le théâtre, aussi bien sur la scène qu’en dehors de la scène. La société s’est ensuite ramifiée dans différents médiums. Notre mission est de travailler avec des artistes émergents et établis en produisant des événements, des projets et des spectacles. Nous croyons au pouvoir des idées et cherchons à doter les artistes des outils nécessaires pour les mettre en œuvre efficacement. Sculptress travaille à la création d'un réseau qui nous permettra d'expérimenter notre travail à travers plusieurs médiums tels que le cinéma, le théâtre et l'art, dans le but ultime de créer des expériences nouvelles et passionnantes. Travailler avec le Festival d'Aix-en-Provence dans le cadre de la Résidence d'expérimentation nous a ouvert les yeux sur un tout nouveau monde de l'opéra et nous sommes enthousiastes à l'idée d'explorer la voie sur laquelle cela nous mènera.

Sculptress theater

Sculptress Theater © Rory James

Josephine Stephenson

Compositrice

Je dirais que l’impact le plus significatif de l’Académie sur la suite de ma carrière vient des conseils et outils fournis par la metteuse en scène Katie Mitchell lors de la Résidence Jeunes Créatrices d’Opéra (2021-2022), qui m’ont ouvert les yeux sur de nombreux aspects de mon métier ainsi que donné confiance. Il y a clairement pour moi, dans ma façon d’aborder de nouveaux projets, un ‘avant’ et un ‘après’ ce workshop

Josephine Stephenson a participé à un atelier de recherche et de développement d’un projet de création musicale en 2017 avec le Quatuor Van Kuijk, Bertrand Lesca et Ben Osborne, puis à la Résidence Jeunes Créatrices d’Opéra en 2022, résidence soutenue par le programme Music Moves Europe d’Europe Creative.

Josephine Stephenson

Josephine Stephenson © DR

Philip Venables

Compositeur d’opéra

La première fois que je suis venu à Aix, c’était en 2015 pour voir Svadba de Ted Huffman. Nous avons ensuite créé deux opéras ensemble : 4.48 Psychosis et Denis & Katya. Je suis revenu en 2019 pour participer à l’Atelier Opéra en Création, une expérience qui m’a permis de mieux connaître le Festival d’Aix-en-Provence. Quel souvenir incroyable : les nombreux spectacles auxquels j’ai pu assister, les discussions avec les équipes, tout comme mes échanges avec ces artistes passionnants… L'année 2023 a marqué ma première création pour le Festival d’Aix, The Faggots and Their Friends Between Revolutions.

Philip Venables

Philip Venables © Harald Hoffmann

Amanda Wilkin

Dramaturge et librettiste

Avant mon passage à l’Académie, j'écrivais essentiellement pour le théâtre. Mais en rejoignant la Résidence Jeunes Créatrices d'Opéra j'ai bénéficié d’une opportunité exceptionnelle qui m’a ouvert les portes de ce monde. J’ai rencontré d’autres créatrices d'opéra, notamment une metteuse en scène brillante avec qui je travaille maintenant, et je rédige actuellement le livret de mon premier opéra. Travailler avec Katie Mitchell m’a apporté une grande confiance artistique et m’a appris à mûrir mes idées, mais aussi à les communiquer aux autres. J’ai depuis développé un lien avec le Covent Garden de Londres et je continue à tisser des relations avec différentes équipes artistiques. C’est cette confiance en moi qui a joué un rôle fondamental, surtout à ce stade de ma carrière.

Amanda Wilkin

Amanda Wilkin © DR

L'ACADÉMIE REÇOIT LE SOUTIEN DE

Fondation d'entreprise Engie
Logo Sacem
Logo Adami
Logo SACD
Logo Copie Privée
Logo Enoa
Creative Europe Programme