Service socio-artistique

Work Songs - Cinéma L'Alhambra, 5 mai 2017 - Crédit photo Vincent Beaume
© Vincent Beaume

Les actions socio-artistiques sont construites avec des associations et des professionnels du secteur social, médico-éducatif, sanitaire et culturel. Elles privilégient la rencontre entre artistes professionnels et amateurs, l’échange avec des publics de générations et de cultures diversifiées, autour des œuvres programmées au Festival.​ En 2018, 2 460 jeunes et adultes ont ainsi participé à ces actions, développées avec 110 associations et structures sociales, dans 25 communes du territoire.


Contact

Marie-Laure Stephan

marie-laure.stephan@festival-aix.com

Espace pro


L’action socio-artistique du Festival s’adresse à des publics d’une grande diversité d’âges et qui, pour des raisons économiques, de contextes sociaux ou d’autonomie réduite, peuvent se retrouver à distance des propositions artistiques et culturelles de leur territoire.

Les liens et échanges avec l’ensemble des acteurs sociaux et associations partenaires permettent d’intéresser et d’impliquer de nombreux participants aux projets socio-artistiques :

  • Jeunes déscolarisés, en formation et insertion professionnelle.
  • Enfants, jeunes et familles habitants de quartiers d’habitat social, enfants en familles d’accueil, jeunes accueillis en Maisons d’Enfants à Caractère Social.
  • Enfants, jeunes et familles accueillis dans des activités éducatives extra-scolaires, associatives ou municipales (centres sociaux et d’animation, accueil loisirs, centres de ressources, médiathèques…).
  • Jeunes et adultes nouvellement arrivés en France.
  • Adultes en insertion sociale, bénéficiaires du RSA, en centre d’hébergement social.
  • Jeunes en protection judiciaire, détenus en Maison d’arrêt ou en Centre de peine aménagée.
  • Jeunes et adultes en situation ou risque de prostitution.
  • Seniors bénéficiaires du minimum vieillesse ou en situation d’isolement.
  • Jeunes et adultes déficients intellectuels ou atteints d’autisme.
  • Adultes atteints de troubles psychiques ou psychiatriques.
  • Patients ou résidents d’institutions sanitaires.

Des parcours de sensibilisation à l’opéra sont imaginés avec les structures partenaires ou avec les publics et se déroulent toute l'année ; ils invitent les participants à des rendez-vous réguliers avec le Festival avant de se rendre au spectacle : ateliers avec des intervenants artistiques et pédagogiques, séances d’échanges, d’expression et de pratique sur les œuvres, visites des ateliers de fabrication de décors et des lieux de production, rencontres avec des artistes et des techniciens.

Des spectacles pédagogiques, adressés notamment aux plus jeunes et aux familles, proposent de découvrir les multiples facettes de l’opéra de façon ludique et participative. Les jeunes académiciens du Festival, de jeunes instrumentistes et artistes impliqués dans la programmation se déplacent pour des Rencontres en Musique auprès de publics en milieu hospitalier, en résidences sociales, ou sur des territoires isolés ou éloignés.

Organisé avec les structures locales d’insertion et d’accompagnement à l’emploi, le Parcours Professions Opéra propose des séances de rencontres avec les équipes techniques du Festival, pour des jeunes et adultes désireux d’appréhender les savoir-faire et métiers en coulisses.

Des ateliers artistiques adressés aux plus néophytes, sous forme de journées festives et de journées de découverte autour d'une facette de l'art lyrique, de séances ponctuelles dans les associations, de résidences créatives, sont l’occasion d’aborder l'art lyrique par une approche sensible et par l'expression des participants : voix lyrique et chant choralarts visuel et sonore, créations interculturelles notamment autour des musiques méditerranéennes ou afro-américaines, improvisations musicales et vocales dans l’espace public accompagnées de musiciens et chorégraphes.

Le chœur multiculturel Ibn Zaydoun, dirigé par le chanteur et ‘ûdiste Moneim Adwan, est ouvert aux amateurs, à Aix-en-Provence (Jas de Bouffan) et à Marseille (Cité de la Musique), et réunit près de soixante choristes. Il interprète un répertoire varié composé de chants arabo-andalous, de chants populaires du Moyen-Orient et de poèmes arabes anciens et contemporains sur des compositions originales de Moneim Adwan. Le Chœur Ibn Zaydoun se produit à l’occasion de concerts dans la Région, organisés avec des structures culturelles ou pour des fêtes associatives.

Il a enregistré en 2013 un album à partir d’une sélection de son répertoire et a interprété en 2014 et 2015 une forme opératique, La Colombe, le Renard et le Héron, composée par Moneim Adwan d’après une fable animalière tirée du recueil Kalîla wa Dimna et mise en scène par Olivier Letellier.

Le Chœur Ibn Zaydoun a proposé un répertoire de chants d'amour autour de poésies et de chants traditionnels arabes, présenté à l'occasion de concerts dans le cadre de l'ouverture de la saison culturelle MP2018 - Quel Amour ! et des Voix de Silvacane.
Le Chœur a également participé à la Nuit d'Antigone, le 9 juin 2018 au Conservatoire d'Aix-en-Provence, dans le cadre d'Aix en Juin. Le Festival d'Aix, en collaboration avec Sciences Po Aix et Seconde Nature, est partenaire des "Nouvelles Antigones", un projet au croisement entre le politique et l'artistique porté par le collectif Sublimes Portes, qui donne à entendre la parole de bloggeuses engagées de Méditerranée. 

En juin et juillet 2018, le Chœur Ibn Zaydoun a pris part au projet artistique multiculturel Orfeo & Majnun, dont la composition musicale de la partie arabe du livret a été réalisée par Moneim Adwan.
 


Projets 2019

Programmes de sensibilisation adaptés à chaque opéra du Festival d’Aix 2019, avec notamment :

  • Des présentations et des ateliers créatifs permettant une approche personnelle et sensible des oeuvres ( chant choral, écriture, arts plastiques et visuels, théâtre, marionnettes, danse etc.)
  • Des rencontres avec les équipes techniques avec notamment la seconde édition de la Journée Portes Ouvertes des Ateliers du Festival à Venelles, et les journées de découverte du plateau de l'Archevêché.
  • Des événements musicaux et des rencontres avec des artistes du Festival au cœur de quartiers d’habitat social dans des villes et villages du territoire
  • Des journées festives de découverte d'une facette de l’art lyrique  (en 2018, les Journées de la voix, les Journées de la Mise en Scène), construites en lien avec des associations partenaires.

    Deux projets de pratique artistique amateur :
  •  La Conférence des Oiseaux : librement adaptée du recueil de poèmes soufis écrit en 1 177 par l’auteur persan Farid Al-Din Attar, cette création a capella pour chœur amateur est composée par Moneim Adwan. Le projet réunit le chœur Ibn Zaydoun et le groupe vocal Antequiem sur des textes en arabes (livret Fady Jomar) et en français (textes de Victoria Duhamel, qui signe également la mise en espace). Philippe Franceschi, chef de chœur d’Antequiem, dirigera musicalement ce nouveau projet amateur. Le projet sera présenté fin juin à Aix dans le cadre d’Aix en Juin, puis à Marseille et dans une troisième ville de la région encore à définir.
  • Work Songs 2 : chœur amateur multiculturel et multigénérationnel mis en espace et en musique dans l’espace public par la compagnie marseillaise Rara Woulib, le projet réunit des jeunes du territoire ou nouvellement arrivés en France suivant le Parcours Profession Opéra et des adultes ayant une pratique régulière du chant amateur. Cette année les Work Songs exploreront le répertoire des Jazz Funerals de la Nouvelle-Orléans, en écho au Requiem de Mozart programmé au Festival d’Aix. Ce nouveau travail s’inscrira dans la création 2020 de la compagnie Rara Woulib, et le public pourra cette année les voir et les entendre à Marseille, à Aix-en-Provence et à La Roque d’Anthéron entre avril et juin 2019.