Service socio-artistique

Work Songs - Cinéma L'Alhambra, 5 mai 2017 - Crédit photo Vincent Beaume
© Vincent Beaume
Les actions socio-artistiques sont construites avec des associations et des professionnels du secteur social, médico-éducatif, sanitaire et culturel. Elles privilégient la rencontre entre artistes professionnels et amateurs, l’échange avec des publics de générations et de cultures diversifiées, autour des œuvres programmées au Festival.​ 

Contact

Marie-Laure Stephan

marie-laure.stephan@festival-aix.com

Espace pro


L’action socio-artistique du Festival s’adresse à des publics d’une grande diversité d’âges et d'horizons et qui, pour des raisons économiques, de contextes sociaux ou d’autonomie réduite, peuvent se retrouver à distance des propositions artistiques et culturelles de leur territoire.

Les liens et échanges avec l’ensemble des acteurs sociaux et associations partenaires permettent d’intéresser et d’impliquer de nombreux participants aux projets socio-artistiques :

  • Jeunes déscolarisés, en formation ou insertion professionnelle.
  • Enfants, jeunes et familles habitants de quartiers d’habitat social, enfants en familles d’accueil, enfants et jeunes hébergés en Maisons d’Enfants à Caractère Social.
  • Enfants, jeunes et familles accueillis dans des activités éducatives extra-scolaires, associatives ou municipales (centres sociaux et d’animation, accueil de loisirs, médiathèques…).
  • Jeunes, adultes et familles nouvellement arrivés en France.
  • Adultes en insertion sociale, bénéficiaires du RSA, en centre d’hébergement social.
  • Jeunes en protection judiciaire, détenus en Maison d’arrêt ou en Centre pour Peines aménagées.
  • Seniors bénéficiaires du minimum vieillesse ou en situation d’isolement.
  • Jeunes et adultes déficients intellectuels ou atteints d’autisme.
  • Adultes atteints de troubles psychiques ou psychiatriques.
  • Patients ou résidents d’institutions sanitaires.

Des parcours de sensibilisation à l’opéra sont imaginés avec les structures partenaires ou avec les publics et se déroulent toute l'année ; ils invitent les participants à des rendez-vous réguliers avec le Festival avant de se rendre au spectacle : ateliers avec des intervenants artistiques ou pédagogiques, séances d’échanges, d’expression et de pratique sur les œuvres, visites des ateliers de fabrication de décors et des lieux de production, rencontres avec des artistes et des techniciens.

Des spectacles pédagogiques, adressés notamment aux plus jeunes et aux familles, proposent de découvrir les multiples facettes de l’opéra de façon ludique et participative. Les jeunes artistes, spécialement ceux de l'Académie, impliqués dans la programmation se déplacent pour des Rencontres en Musique auprès de publics en milieu hospitalier, en résidences sociales, ou sur des territoires isolés ou éloignés.


PARCOURS CÔTÉ COULISSES

Organisé en direction des structures locales d’insertion et d’accompagnement à l’emploi, le Parcours Côté Coulisses propose une série de rencontres avec les équipes techniques du Festival, pour des jeunes et adultes désireux d’appréhender les savoir-faire et métiers du spectacle vivant.

Depuis 2018, la Journée Portes Ouvertes des ateliers de décors de Venelles, réservée aux publics en insertion professionnelle, permet en une demi-journée de rencontrer et d’échanger avec près d’une quinzaine de techniciens œuvrant dans des domaines tels que la menuiserie, la décoration, l’audiovisuel, la perruquerie, ou encore la lumière.

Des ateliers artistiques adressés aux plus néophytes, sous forme de journées festives et de journées de découverte autour d'une facette de l'art lyrique, de séances ponctuelles dans les associations, de résidences créatives, sont l’occasion d’aborder l'art lyrique et la musique en général par une approche sensible et par l'expression des participants : voix lyrique et chant choralarts visuel et sonore, créations interculturelles notamment autour des musiques méditerranéennes ou afro-américaines, improvisations musicales et vocales dans l’espace public accompagnées de musiciens et chorégraphes.


Projets 2021

Programmes de sensibilisation adaptés à chaque opéra du Festival d’Aix 2021 :

  • Des présentations et ateliers créatifs permettant une approche personnelle et sensible des œuvres (chant choral, écriture, arts plastiques et visuels, théâtre, danse etc.)
  • Des rencontres avec les équipes techniques aux Ateliers du Festival à Venelles, sur les  plateaux et les coulisses de l'Archevêché, du Grand Théâtre de Provence ou du Théâtre du Jeu de Paume.
  • Des événements musicaux et des rencontres avec des artistes du Festival au cœur de quartiers d’habitat social dans des villes et villages du territoire régional.
  • Des journées thématiques autour de la voix lyrique, de la mise en scène, construites en lien avec des associations partenaires.

    Deux projets de pratique artistique amateure :
  • Nausicaa XXI : Porté par l’association marseillaise Sublimes Portes, le projet Nausicaa XXI interroge les notions d’hospitalité et d’accueil ainsi que les traces de l’exil dans notre territoire méditerranéen. Sylvie Paz et Maura Guerrera (toutes deux chanteuses et membres des Dames de la Joliette) animeront de mars à juin 2021 des ateliers de rythmes corporels auprès d’une classe de jeunes primo-arrivants du Lycée Professionnel Gambetta d’Aix-en-Provence. Une restitution publique est prévue à l’été 2021.
  • Banjo : Mené par la compagnie marseillaise Rara Woulib, qui intervient dans des projets Passerelles depuis 2016, ce projet questionne l'identité de Marseille aujourd’hui : qu’est ce qui nous rattache à Marseille ? En quoi est-on marseillais ? La ville s’est construite sur un melting-pot de cultures et continue à se nourrir de tous ses nouveaux arrivants : une ville singulière en perpétuelle mutation, dont les racines s’étendent sur plusieurs continents. Des ateliers de chant, danse et théâtre seront mis en place avec les stagiaires de l’École de la Deuxième Chance de Marseille pour chercher un répertoire commun nourri du patrimoine musical des participants. Ils permettront d’élaborer ensemble des protocoles de transmission où chaque participant qui le souhaite pourra prendre la place, tour à tour, de transmetteur de son patrimoine de chant ou de danse aux autres éléments du groupe, avec l’aide des encadrants artistiques. Ces ateliers donneront lieu à plusieurs restitutions publiques au premier semestre 2021, qui raconteront Marseille à l’instant T, en cherchant comment aller puiser dans les traditions et les rendre actuelles à l’aide d’une instrumentation moderne, ou en mêlant danses traditionnelles et actuelles avec un chorégraphe. Faire groupe, au-delà de nos différences et origines diverses….