Orchestre des Jeunes de la Méditerranée

Concert symphonique de l'Orchestre des Jeunes de la Méditerranée - Académie 2018
© Vincent Beaume
Au sein de l’Académie du Festival d’Aix depuis 2014, l'Orchestre des Jeunes de la Méditerranée (OJM) propose à de jeunes instrumentistes talentueux de la région SUD - Provence-Alpes-Côte d'Azur et du bassin méditerranéen une expérience formatrice en tant que musicien·ne en ensemble et en orchestre. Depuis 35 ans, l’OJM transmet le plaisir d'interpréter du répertoire symphonique pour grand effectif d’orchestre, et place la création et les échanges interculturels au cœur de ses programmes.

Chaque année, une centaine de jeunes méditerranéen·nes d’une vingtaine de nationalités différentes participe aux sessions de l’OJM, bénéficiant d’une formation de haut niveau et de la présence d’artistes prestigieux en résidence au Festival d’Aix. Suite à un processus de sélection sur auditions, organisées en Méditerranée en coopération avec différents orchestres nationaux de jeunes et lieux de formation, les musicien·nes sont réuni·es en résidence puis assurent des concerts et partent en tournée.
Dans une volonté d’accompagner au mieux ces jeunes artistes d’aujourd’hui vers leur avenir professionnel, l’Académie du Festival d’Aix propose également à ses participant·es un dispositif de sensibilisation à la médiation – Artistes-Relais – et un suivi d’opportunités de carrière, offrant ainsi ponctuellement des occasions d’engagements professionnels aux musicien·nes de l’OJM.

Créé à l’initiative de la Région SUD - Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Ministère de la Culture, l’OJM est présent depuis 1984 dans l'espace culturel méditerranéen. Des relations d'échange et de coopération ont été développées avec une vingtaine de pays riverains, et plus de 2700 musicien·nes ont participé aux différentes sessions depuis sa création. En 2014, l’OJM est devenu une composante de l’Académie du Festival d’Aix à la demande des pouvoirs publics, tout en conservant ses missions et objectifs.


EN SAVOIR PLUS

    Avec le soutien de

    Mécénat musical Société Générale
    Fondation Stavros Niarchos