WOMAN AT POINT ZERO

BUSHRA EL-TURK* (1982)

LIVRET DE STACY HARDY*
D’APRÈS WOMAN AT POINT ZERO (1975) DE NAWAL EL SAADAWI

CRÉATION FRANÇAISE
Direction musicale
Kanako Abe
Mise en scène
Laila Soliman*
Décors
Bissane Al Charif
Costumes
Lies Van Assche
Lumière
Johannes Ringoot
Vidéo
Aida Elkashef, Johannes Ringoot
Chanteuses
Nai Barghouti, Dima Orsho
Orchestre
Ensemble Zar
*anciennes artistes de l’Académie

PRODUCTION LOD MUSIEKTHEATER
EN COPRODUCTION AVEC DESINGEL ANTWERPEN, OPERA BALLET VLAANDEREN, CONCERTGEBOUW BRUGGE & TRANSPARANT, ROYAL OPERA HOUSE COVENT GARDEN, SHUBBAK FESTIVAL LONDON, FESTIVAL D’AIX-EN-PROVENCE, SNAPE MALTINGS, GRAND THÉÂTRE DE LUXEMBOURG

AVEC LE SOUTIEN DE ENOA ET LE PROGRAMME EUROPE CRÉATIVE DE L’UNION EUROPÉENNE
FEDORA, AFAC (THE ARAB FUND FOR ART AND CULTURE)

« Ils m'ont condamnée à mort non parce que j'ai tué – car il y a des milliers de gens qui tuent chaque jour –, non, ils m'ont condamnée à mort parce qu'ils ont peur que je vive. Ils savent que si je vis, je finirai par les tuer. »

Nawal El Saadawi, Woman at Point Zero (1975)

Une femme égyptienne attend dans le couloir de la mort : elle a tué un homme, son souteneur, dans une situation de légitime défense ; elle va être pendue. Ferdaous, dont le nom en arabe signifie paradis, raconte depuis l’enfer son histoire exemplaire : celle d’une femme qui, dès son plus jeune âge, a subi toutes les formes de domination et d’exploitation masculines, jusqu’à la prostitution. Inspiré du récit choc de Nawal El Saadawi, figure majeure dans la défense de la cause des femmes en Égypte, Woman at Point Zero est porté par quatre artistes désireuses de faire entendre à l’opéra une nouvelle voix féminine et, ce faisant, d’en réinventer la forme et le langage : la compositrice Bushra El-Turk, la metteuse en scène Laila Soliman, l’écrivaine Stacy Hardy et la réalisatrice Aida Elkashef. Empowerment, sororité, humour libérateur sont les ingrédients de cet opéra multimédia, qui élargit son propos en puisant à diverses sources et styles musicaux, occidentaux ou non. Il est soutenu par enoa, réseau européen d’académies d’opéra, et a été récompensé par le prix Fedora.

Vendredi 9 juillet 2021
20h00
Réserver
Samedi 10 juillet 2021
17h00
Réserver

Tarifs 10€, 20€, 35€
Tarif jeunes 9€
Tarif Opéra en famille

Spectacle en anglais et arabe surtitré en français

Vous aimerez aussi