Pascal Victor / artcompress
Sergueï Prokofiev (1891-1953)

L'Ange de feu

Opéra en cinq actes et sept tableaux
Livret du compositeur d'après un roman
de Valéri Brioussov
Créé le 25 novembre 1954 au Théâtre des Champs-Élysées de Paris (en français)

Nouvelle production du Festival d'Aix-en-Provence et de l'Opéra national de Varsovie-Teatr Wielki
En coproduction avec Opéra et Ballet national de Norvège

Tarifs : 270€, 180€, 150€, 120€, 55€, 30€
Tarif jeunes : 9€
Tarifs découverte enfant pour toutes les représentations (spectacle à partir de 15 ans)
Spectacle disponible en abonnement et en formules Premium ou Prestige

Réservez gratuitement vos tablettes individuelles de surtitrage (langues disponibles : français, anglais, allemand et russe)

2h30 (entracte compris)
Spectacle en russe surtitré en français et en anglais
Direction musicale
Kazushi Ono
Mise en scène
Mariusz Treliński
Décors
Boris Kudlička
Costumes
Kaspar Glarner
Lumière
Felice Ross
Vidéo
Bartek Macias
Chorégraphe
Tomasz Wygoda
Dramaturge
Malgorzata Sokorska-Miszczuk
Maquillage, coiffure
Waldemar Pokromski
Assistante à la direction musicale
Elena Schwarz
Cheffe de chant
Olesya Tutova
Assistante à la mise en scène
Ewa Rucinska
Renata
Aušrinė Stundytė
Ruprecht
Scott Hendricks
La Voyante / La Mère supérieure
Agnieszka Rehlis
Méphistophélès / Agrippa von Nettesheim
Andreï Popov
Faust / L'Inquisiteur
Krzysztof Bączyk*
Jakob Glock / Un médecin
Pavlo Tolstoy
Matthieu Wissmann / L'Aubergiste / Un serviteur
Łukasz Goliński
La Patronne de l'auberge
Bernadetta Grabias
Première religieuse
Bożena Bujnicka*
Seconde religieuse
Maria Stasiak
Orchestre
Orchestre de Paris
Chef de chœur
Miroslaw Janowski
Chœur
Chœur de l'Opéra de Varsovie
*Ancien.nes artistes de l'Académie
SIX JEUNES FEMMES
Sopranos
Justyna Bluj, Monika Buczkowska, Joanna Kędzior, Magdalena Stefaniak
Mezzo-sopranos
Karolina Makuła, Katarzyna Szymkowiak
Danseurs et danseuses
Zuzanna Kasprzyk-Molenda, Nikol Wesolowska, Agata Kuczyńska, Justyna Białowąs, Magdalena Fejdasz, Marcin Kowalczyk, Paweł Kozłowski, Małgorzata Czyżowska, Michał Ciećka, Łukasz Przytarski
Figurantes
Antonina Żbikowska, Nina Korycka
 
Les 5, 7, 13 et 15 juillet à 19h30
  • Le Monde

    « Direction magistrale et très inspirée de Kazushi Ono qui transmute un Orchestre de Paris étourdissant de beautés sonores. [...] Une direction d’acteur survoltée. » Marie-Aude Roux
  • Télérama

    « Scéniquement et vocalement surexigeant, le rôle de Renata a été judicieusement confié à la soprano lituanienne Aušriné Stundyté. Elle l'assume à fond, sans s'économiser, dans un mouvement quasi permanent, et réussit, sans forcer la voix, à passer l'orchestre. » Sophie Bourdais
  • Bachtrack

    « C’est loufoque, étrange, fragmentaire, inattendu – mais complètement enchanteur. Le fil conducteur vous captive et ne vous lâche plus. Cette production est à ne pas manquer. » David Karlin
  • Luxemburg Wort

    « Quelle performance ! » Stéphane Gilbart

Мне было восемь лет, когда он явился в первый раз : в солнечном луче, в белоснежной
одежде, ангел, весь огненный, весь озарëнный. […]
И назвал он себя Мадиэль, Мадиэль, Мадиэль.

Je n’avais que huit ans lorsqu’il m’apparut pour la première fois, Comme un beau rayon de soleil, de blanc vêtu, l’Ange de feu couvert de lumière. […]
Et son nom était doux : Madiel ! Madiel ! Madiel !

Sergueï Prokofiev, L'Ange de feu, acte I (1954)

La jeune Renata entend des voix. Depuis son enfance, elle est visitée par un ange de feu au rayonnement sublime. Folle de lui, partie à sa recherche depuis qu’il l’a abandonnée, elle rencontre sur son chemin le chevalier Ruprecht qui, par amour pour elle, va tenter de l’arracher à cette possession charnelle. De taverne en couvent, entre scènes de spiritisme ou d’exorcisme, d’hystéries collectives ou d’humour burlesque, rien ne manque à L’Ange de feu, puissant ouvrage aux limites de l’expressionisme. Tiré d’un roman symboliste de Valéri Brioussov, cet opéra demeure le plus éclatant chef-d’œuvre lyrique de son compositeur. Pour sa première au Festival d’Aix, il est transporté dans le monde tumultueux du metteur en scène Mariusz Treliński. Quant à la partition de Prokofiev, elle rugira sous la baguette de Kazushi Ono dirigeant l’Orchestre de Paris.

Programme de salle de L'Ange de feu (pdf)

Les tablettes individuelles de surtitrage sont mises à disposition par Paraphraz

Vous aimerez aussi