Didon et Énée - Mise en scène de Vincent Huguet - Festival d'Aix-en-Provence 2018
Vincent Pontet
Henry Purcell (1659-1695)

Didon et ÉnÉe

DIDO AND ÆNEAS

Opéra en un prologue et trois actes
Livret de Nahum Tate
Texte du prologue de Maylis de Kerangal
Créé en décembre 1689 au Pensionnat pour jeunes filles de Chelsea

Nouvelle production du Festival d'Aix-en-Provence et de son Académie
En coproduction avec le Théâtre du Bolchoï - Théâtre académique d'État de Russie

Un rendez-vous MP2018 Quel Amour !

Tarifs : 270€, 180€, 150€, 120€, 55€, 30€
Tarif jeunes : 9€
Tarifs découverte enfant pour toutes les représentations
Spectacle disponible en abonnement et en formules Premium ou Prestige

1h20
Spectacle en anglais surtitré en français et en anglais / Disponible en audiodescription avec le soutien de la Fondation Harmonie Solidarités et la Fondation MMA
Direction musicale
Václav Luks
Mise en scène
Vincent Huguet*
Décors
Aurélie Maestre
Costumes
Caroline de Vivaise
Lumière
Bertrand Couderc
Dramaturge
Louis Geisler
Répétitrice de langue
Sophie Daneman
Assistant à la direction musicale, chef de chant
Pierre Gallon
Assistante à la mise en scène
Sophie Petit
Assistante aux costumes
Marie Szersnovicz
Dido
Anaïk Morel
Femme de Chypre
Rokia Traoré
Æneas
Tobias Greenhalgh
Belinda
Sophia Burgos
Sorceress / Spirit
Lucile Richardot
Second Woman
Rachel Redmond
First Witch
Fleur Barron*
Second Witch
Majdouline Zerari*
Sailor
Peter Kirk
Chœur et orchestre
Ensemble Pygmalion
CONTINUO
Clavecin
Pierre Gallon
Clavecin et orgue
Ronan Khalil
Harpe
Angélique Mauillon
Théorbe
Pierre Rinderknecht
Théorbe
Diego Salamanca
Viole de gambe
Josh Cheatham
Violoncelle
Antoine Touche
Contrebasse
Thomas De Pierrefeu
PROLOGUE
N'Goni
Mamah Diabaté
Figurante
Lucile Tèche
*Ancien.nes artistes de l'Académie
 
Les 7, 10, 12, 13, 17, 18, 20 et 23 juillet à 22h00
  • Le Temps

    "Bouleversant. Un exemple de réactualisation réussie.
    La liberté laissée par les espaces manquants de la partition convient idéalement au traitement de Vincent Huguet." Sylvie Bonier
  • Opera Today

    "Pour ces performances à Aix, l’ensemble Pygmalion fut amoureusement conduit par le reconnu chef d’orchestre de musique ancienne, Vaclav Luks. Le dernier couplet “With drooping wings” trouva « le sublime » recherché et la clameur des spectateurs se fit entendre." Michael Milenski
  • SCÈNEWEB

    "Au Festival d’Aix-en-Provence, Vincent Huguet offre un prologue inédit et une approche à la fois personnelle et universelle du Didon et Énée de Purcell dans une mise en scène classique mais de toute beauté aux couleurs de l’exil et de la Méditerranée." Christophe Candoni
  • Olyrix

    "L'Ensemble Pygmalion (chœur et orchestre) offre un accompagnement d'exception à un plateau vocal courageusement mis à l'épreuve par le drame et son décor carthaginois." Florence Lethurgez

Remember me ! but ah !
forget my fate.

Souviens-toi de moi ! mais ah !
oublie mon destin.

Nahum Tate, Dido and Æneas, acte III (1689)

Didon est reine de Carthage. Énée est Troyen en exil. Ils s’aimeront le temps d’une partie de chasse. Ils se déchireront l’espace d’un récitatif. Et la reine mourra le temps d’une sublime plainte. Sur cette simple trame puisée dans L’Énéïde de Virgile, Purcell a composé un des premiers opéras anglais, noire gemme qui fait partie des chefs-d’œuvre du genre. En une forme concentrée d’une heure, c’est un destin qui bascule. Or ce destin, le metteur en scène Vincent Huguet a souhaité le placer dans une perspective plus large en commandant à Maylis de Kerangal un prologue nous narrant les voyages de Didon qui ont précédé son installation à Carthage. On y découvre l’ambiguïté propre à chaque être, avec sa part d’ombre et de lumière. Ombres et lumières qu’une jeune distribution et les musiciens de l’Ensemble Pygmalion, pour la première fois dirigés par Václav Luks, projetteront sur la scène de l’Archevêché, parfait trait d’union entre l’hier et l’aujourd’hui.

1/1

Les tablettes individuelles de surtitrage sont mises à disposition par Paraphraz

Vous aimerez aussi