— Au festival

Publiée le 9 juillet 2013

Waltraud Meier, royale Clytemnestre

Waltraud Meier, magistrale Clytemnestre dans Elektra de Richard Strauss – Festival d’Aix-en-Provence 2013
© Pascal Victor /ArtcomArt

On ne la présente plus : wagnérienne incontournable, Waltraud Meier est tout simplement l’une des plus grandes chanteuses actuelles. Pour ses débuts tant attendus au Festival d’Aix, elle retrouve Patrice Chéreau, avec qui elle a collaboré à plusieurs reprises sur productions restées dans les annales, et incarne aux côtés d’Evelyn Herlitzius une Clytemnestre léonine et fascinante dans Elektra de Richard Strauss. Rendez-vous cet été avec un monstre sacré de l’opéra !

Chanteuse exceptionnelle, capable de s’illustrer aussi bien dans des rôles pour soprano dramatique que pour mezzo-soprano, Waltraud Meier s’impose très rapidement comme l’une des plus grandes chanteuses wagnériennes de sa génération. Dès 1983, elle connaît la consécration en interprétant au Festival de Bayreuth le rôle de Kundry (Parsifal, Wagner), qu’elle reprendra six années de suite. Invitée à se produire sur les scènes lyriques internationales les plus prestigieuses, elle devient bientôt l’une des chanteuses les plus prisées dans son répertoire et multiplie les engagements sur des productions vouées à marquer l’histoire du genre – comme l’inoubliable Tristan et Isolde produit à Beyreuth en 1993 par Heiner Müller et Daniel Barenboim, dans lequel elle incarne le rôle-titre. Fidèle collaboratrice des plus grands chefs d’orchestres et metteurs en scène de son temps, elle participe notamment à de nombreuses productions sous la direction de Daniel Barenboim, Zubin Mehta ou encore Lorin Maazel, ainsi qu’à plusieurs mises en scène de Patrice Chéreau. Avec lui, elle incarne Marie dans Wozzeck d’Alban Berg (1994) puis Isolde à La Scala de Milan (2007), avant de venir interpréter les Wesendonck Lieder de Wagner à l’Auditorium du Musée du Louvre.

A nouveau associée son metteur en scène de prédilection, Waltraud Meier donnera un éclat royal à cette production éclatante d’Elektra. Ne manquez pas ce rendez-vous avec l’histoire du genre !

ELEKTRA EN IMAGES