— Passerelles

Publiée le 29 mars 2013

VOUS AVEZ DIT SHAKESPEARE ?

Vous pensez connaître l’histoire de Roméo et Juliette. Mais l’avez-vous déjà vue interprétée par un coq, un serpent ou une lionne ? Eh oui, c’est possible ! Les 16 et 17 février, un groupe hétéroclite uni par un goût commun pour l’opéra et le théâtre s’est rassemblé autour de Sybille Wilson pour réinventer la pièce de Shakespeare. Dans le cadre accueillant du Théâtre 108, les participants se sont confrontés au défi de la mise en scène : jeu, interprétation, musique, décors, distribution ou lumière… Autant d’éléments indispensables à un spectacle, dont la complexité passe souvent inaperçue.

Sur la base de quelques répliques, voire de quelques mots, les 25 metteurs-en-scène en herbe ont dépassé leur timidité pour laisser s’exprimer leur créativité.

« Roméo, oh, Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ? » déclame Annie, 84 ans, dans la peau de Juliette. Emile, collégien, lui donne la réplique, agréablement surpris par son énergie. Des petits groupes se forment, et chacun offre son interprétation de l’extrait. Bien trop vite, la première demi-journée touche à sa fin. Sybille distribue de nouveaux passages à lire et sur lesquels méditer chez soi.

Le lendemain, on passe aux choses sérieuses : chaque groupe présente une mise en scène complète sur la scène du théâtre. Les autres commentent et proposent des améliorations, tout cela dans l’humour et la bonne humeur. Ce week-end proposé par les services éducatif et socio-artistique du Festival a permis de multiples découvertes, et a constitué une expérience agréable et enrichissante. Merci !

Lucas Matray et Capucine Valois, Jeunes Ambassadeurs du Festival d’Aix-en-Provence