— Académie

Publiée le 25 juin 2014

UNE JOURNÉE AVEC L’ENSEMBLE INITIUM

Ensemble Initium
© Aix en juin 2013 – Vincent Beaume

Pour sa deuxième participation à AIX EN JUIN, l’Ensemble Initium a donné cette année une série de concerts mémorables, et a pris part à de nombreuses actions de sensibilisation et d’accès à la musique proposées par le Festival. Retour sur l’une de leurs folles journées aixoises !

Mardi 17 Juin, l’Ensemble Initium se rend à la Médiathèque du Merlan à Marseille pour une Rencontre en Musique. Composé d’avertis et de novices, mais aussi de curieux passant par là, le public est enthousiaste. Le quintette à vent, regroupant le flûtiste Edouard Sabo, le clarinettiste François Lemoine, le bassoniste Batiste Arcaix, le corniste Julien Desplanque et la hautboïste Hélène Gueuret, entonne une des trois pièces brèves de Jacques Ibert, qui suscite directement l’attention de cette assemblée éclectique. La musique parle d’elle-même, elle amuse, impressionne et éveille la curiosité. Il y a dans le public des personnes âgées venues de leur maison de retraite spécialement pour cette rencontre ; elles opinent du chef au rythme de la musique, et leur sourire traduit le plaisir qu’elles ont à être présentes.  Après la présentation des musiciens et de leurs instruments respectifs, s’ensuivent des questions sur la technique de l’instrument mais aussi sur la formation de l’ensemble. L’heure est vite passée et la rencontre touche à sa fin.

A la suite de ce moment d’échange et de partage, direction Beaurecueil à quelques minutes d’Aix-en-Provence pour un concert autour de la composition française et allemande. Le beau temps n’étant pas au rendez-vous, le concert se tient dans une salle attenante à la Cour de la ferme. L’accueil chaleureux fait oublier le ciel maussade, et c’est devant un public ravi que se jouent les Trois Pièces brèves de Jacques Ibert, puis le Tombeau de Couperin de Maurice Ravel, mais aussi l’Opus 24 n°2 de Paul Hindemith et enfin le Quintette à vent n°1 en mimajeur de Jean Françaix. L’Ensemble Initium termine son concert par un bis, le premier mouvement de Three shanties de Malcolm Arnold,  qui finit de satisfaire et de combler le public. C’est autour d’un verre puis d’un repas que se clôture la soirée, durant laquelle les musiciens confieront qu’il s’agit d’un des meilleurs concerts qu’ils aient donné depuis presque un an!

Cléo Michiels, stagiaire de l’Académie européenne de musique

> A lire: “Dans les coulisses de l’Orchestre à l’école” avec l’Ensemble Initium