— Au festival

Publiée le 8 juillet 2021

TOUT LE FESTIVAL (OU PRESQUE) EN UN SEUL CONCERT

© DR

Le Festival d’Aix-en-Provence réunit quelques-uns des artistes qui ont marqué cette édition 2021 autour des musiciens du London Symphony Orchestra (Tristan et Isolde, Innocence) et de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho, unanimement ovationnée pour son nouvel opéra Innocence.

Le baryton Stéphane Degout (Ford dans Falstaff) retrouve ainsi la soprano Beate Mordal (Lilly dans Innocence) et la violoniste virtuose Patricia Kopatchinskaja (grande invitée de la série des concerts de musique de chambre) le temps d’un unique concert sous la direction musicale de Susanna Mälkki et Clément Mao-Takacs (Innocence).

Au programme : une suite tirée du premier opéra de Kaija Saariaho, L’Amour de loin, en dialogue avec Les Océanides et la Septième Symphonie de son compatriote Jean Sibelius, et enfin le Concerto pour violon d’Igor Stravinski, grand disciple de Nicolaï Rimski-Korsakov dont le dernier opéra, Le Coq d’or, sera donné en clôture de cette édition.

Ce feu d’artifice musical sera présenté le 14 juillet à 20h au Grand Théâtre de Provence.

RÉSERVEZ VOS BILLETS DE CONCERT