— Académie — Au festival

Publiée le 2 juin 2014

ROSSINI À L’ABORDAGE DU FESTIVAL D’AIX !

La proue du navire du “Turc en Italie”, élément de décor de la nouvelle production au Festival d’Aix-en-Provence
© Jean-Claude Carbonne

Qu’on se le dise : 2014 signe le grand retour de Rossini au Festival d’Aix. Sans attendre Il Turco in Italia, qui jettera l’ancre au Théâtre de l’Archevêché du 4 au 22 juillet, les afficionados du bel canto pourront plonger avec délice dans l’univers du compositeur italien dès la semaine prochaine… et grâce à qui ? À l’Académie européenne de musique, qui lui consacre une résidence exceptionnelle du 2 au 14 juin !

Mais au juste, une résidence de l’Académie, qu’est-ce que c’est? Avant tout, c’est une session de formation pour des jeunes artistes du monde entier, venus suivre les enseignements de professeurs d’envergure internationale. Les chanteurs et pianistes sélectionnés de la résidence Rossini ne seront certes pas à plaindre : le grand Mikael Eliasen, pianiste, chef de chant et directeur du prestigieux Curtis Institute de Philadelphie, viendra spécialement leur faire travailler ce répertoire dont il est un spécialiste incontesté. Inutile de préciser que les deux master classes publiques qu’il donnera à Aix-en-Provence, les 5 et 10 juin, seront des moments uniques à ne manquer sous aucun prétexte… À ses côtés : le pianiste, chef de chant et directeur musical Emmanuel Olivier (master class publique le 6 juin), le directeur musical Francesco Pasqualetti (déjà venu en 2013 pour assister le maestro Gianandrea Noseda sur Rigoletto et le concert de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée), le metteur en scène Côme de Bellescize (également metteur en scène du spectacle Viardot, la Liberté à découvrir le 7 juin), le pianiste et chef de chant Alphonse Cemin (Lauréat HSBC 2010)… que du beau monde !

Et ces jeunes artistes triés sur le volet, encadrés par de prestigieux professionnels ; quand peut-on les entendre? Mais sur scène évidemment, pour le plus grand bonheur des festivaliers ! Après deux concerts en région, les 6 (à Saint-Cannat) et 11 juin (aux Pennes Mirabeau), l’opéra La scala di seta (L’Échelle de soie) sera donné lors d’une représentation exceptionnelle au Théâtre du Jeu de Paume le 13 juin, dans une mise en scène de Côme de Bellescize. Et le 14 juin, place à l’une des rares œuvres de musique sacrée composées par Rossini, la Petite Messe solennelle, dans les sublimes espaces acoustiques de l’Abbaye de Silvacane. Pour découvrir de l’intérieur la préparation de ces productions, deux master classes seront ouvertes au public : le 6 juin pour la Petite Messe solennelle, et le 11 pour La scala di seta.

Vos oreilles frissonnent déjà de délice ? Vous ne connaissez pas encore la meilleure : tout ça, et plus encore, vous pourrez en profiter sur la simple présentation du Pass Académie. 15€ (ou rien du tout pour les moins de 30 ans), et l’univers de l’Académie s’ouvre à vous !

Pour retirer votre Pass, rendez-vous à la boutique du Festival située au rez-de chaussée du Palais de l’Ancien Archevêché, place des Martyrs de la Résistance à Aix-en-Provence.