— Au festival

Publiée le 22 juillet 2021

PREMIÈRE DU COQ D'OR

Le Coq d'or de Rimski-Korsakov, mise en scène de Barrie Kosky - Opéra national de Lyon
© Jean-Louis Fernandez

Troisième et dernière production au Théâtre de l’Archevêché cet été : Le Coq d’or, ultime partition d’opéra de Nikolaï Rimski-Korsakov créée à Moscou en 1909. Cet opéra en trois actes composé d’après le conte homonyme en vers d’Alexandre Pouchkine devient, dans la mise en scène de Barrie Kosky, un spectacle fantastique et halluciné aux allures de parade fantasque, divertissant jusqu’au désespoir.

Inspirée de contes et légendes russes, la composition riche et colorée du Coq d’or est empreinte d’orientalisme et de sonorités slaves. La partition mettant en œuvre le génie orchestral incroyable du compositeur — chœurs scintillants et roboratifs, mélodies entêtantes, harmonies exotiques — est servie par une distribution fascinante placée sous la baguette du flamboyant chef italien Daniele Rustioni à la tête de ses Chœur et Orchestre de l’Opéra de Lyon.
Pour cette partition moderne annonçant les premiers succès d’Igor Stravinski, Barrie Kosky propose une vision renouvelée, dépouillée de tout folklore et hors du temps historique. Le metteur en scène australien prodige envisage Le Coq d’or comme une œuvre digne du théâtre de l’absurde, un conte moderne cauchemardesque et grotesque, nourri de l’imaginaire d’Alfred Kubin : paysage apocalyptique, créatures bigarrées et inquiétantes, formes érotiques et animales, scènes excessives, drôles et monstrueuses.

> À NE PAS MANQUER ! 3 uniques représentations les 22, 24 et 25 juillet à 22h au Théâtre de l'Archevêché

RÉSERVEZ VOS BILLETS POUR LE COQ D'OR

EN SAVOIR PLUS SUR LE COQ D'OR

 

PRÉPAREZ-VOUS AVEC LE PRÉLUDE DU COQ D'OR (PODCAST)