— Au festival

Publiée le 2 juillet 2021

PREMIÈRE DE COMBATTIMENTO, LA THÉORIE DU CYGNE NOIR DE MONTEVERDI, ROSSI & CAVALLI

Cette édition marque le grand retour de la musique baroque au Festival d’Aix-en-Provence avec la production de Combattimento, la théorie du cygne noir, méditation symbolique imaginée par le chef d’orchestre français Sébastien Daucé et la metteuse en scène italienne Silvia Costa autour du combat, des larmes et de l’utopie.

Au Combattimento di Tancredi e Clorinda de Monteverdi, qui donne son titre à cette nouvelle production du Festival d’Aix-en-Provence, Sébastien Daucé adjoint des partitions du nord de l’Italie : lamentations, madrigaux, airs et pièces instrumentales du baroque italien du seicento de Claudio Monteverdi, Luigi Rossi, Francesco Cavalli et de la fine fleur de la génération qui suit, Tarquinio Merula, Giacomo Carissimi, Giovanni Battista Buonamente, et, au milieu de ces grands novateurs, de Tiburtio Massaino, représentant de la tradition du style ancien dans l’art de Palestrina.
Nourrie par sa longue collaboration avec Romeo Castellucci (Requiem, 2019), l’artiste protéiforme Silvia Costa signe la mise en scène, tout en images et symboles, de ce théâtre de la catastrophe paradoxalement féconde. Sébastien Daucé dirige, depuis le clavecin, son ensemble Correspondances et huit chanteuses et chanteurs du répertoire baroque italien parmi les plus demandés.

> 8 représentations du 3 au 18 juillet à 17h ou 20h au Théâtre du Jeu de Paume

EN SAVOIR PLUS SUR COMBATTIMENTO, LA THÉORIE DU CYGNE NOIR

RÉSERVEZ VOS BILLETS POUR COMBATTIMENTO, LA THÉORIE DU CYGNE NOIR

 

PRÉPAREZ-VOUS AVEC LE PRÉLUDE DE COMBATTIMENTO, LA THÉORIE DU CYGNE NOIR (PODCAST)

Combattimento, la théorie du cygne noir est retransmis en direct le 7 juillet sur France Musique.