— Au festival

Published on 30 juin 2017

Paroles d'artistes

À la veille des premières de Carmen, The Rake's Progress, Don Giovanni et Erismena ainsi que de la création mondiale de Pinocchio en ouverture du Festival d'Aix le 3 juillet, découvrez quelques paroles des artistes de ces nouvelles productions...

 

Pour mes opéras, je modifie rarement l'orchestration mais je peux changer une note pour les chanteurs. J'écris toujours pour des voix archétypales - soprano, soprano lyrique... - mais je m'adapte aux chanteurs du moment. C'est du sur-mesure. Pour ce Pinocchio, Stéphane Degout est incroyable. Je crois que ça va être un des rôles de sa vie.

Philippe Boesmans, compositeur de Pinocchio, Libération, 23 juin 2017

Moi, je l'appelle mon petit Mozart. Avec lui, on crée un mille-feuille, on rajoute une couche de complexité à celles qui existent déjà. Il est passionnant. [...] Il y a toujours de nouvelles indications. [...] Je découvre Carmen d'une manière totalement différente.

Stéphanie d'Oustrac (Carmen), à propos de Dmitri Tcherniakov, Libération, 23 juin 2017

Le plus souvent, en voyant monter le Rake's Progress, j'ai vu une succession de tableaux. Pas un drame d'amour. Or je soutiens l'idée que ce n'est pas la folie, la dépravation ou la mort le sujet de cet opéra, mais l'amour.

Simon McBurney, metteur en scène de The Rake's Progress, Le Figaro, 16 juin 2017

En tant qu'acteur, je sais ce dont le corps a besoin pour être libre sur le plateau. J'essaie donc de mettre les chanteurs dans un état ludique. On sent une réelle invitation au jeu chez Mozart, dans les airs comme dans les récitatifs. Je cherche à mettre sur scène les mouvements que j'entends dans la musique.

Jean-François Sivadier, metteur en scène de Don Giovanni, Opéra Magazine, juillet/août 2017

Erismena nous rapproche d’un monde qui m’est très cher, très lié à l’Espagne, celui du roman chevaleresque du Moyen-âge et de la Renaissance. C’est la première fois que je le vois à l’opéra. [...] Quand j’ai lu, l’été 2014, les 27 opéras de Cavalli, j’ai été attiré par Erismena. J’ai écrit tout de suite à Bernard Foccroulle, car je devais faire un double disque avec des extraits de ces opéras, mais quand je suis arrivé à Erismena, je ne pouvais pas choisir, tant tout était extraordinaire...

Leonardo García Alarcón, directeur musical d'Erismena, forumopera.com, 26 juin 2017