— Académie — Passerelles

Publiée le 13 mai 2013

MUSICIENS-RELAIS : “COMMENT TRANSMETTRE LA MUSIQUE ?”

Le travail des musiciens-relais en 2012
© Vincent Beaume

A partir d’aujourd’hui, commence pour les quatre orchestres scolaires de “l’Orchestre à l’Ecole” une semaine entière d’ateliers de création musicale. Paul, musicien-relais, nous fait découvrir le travail préparatoire effectué lors d’un weekend de formation, où les musiciens se sont prêtés au jeu de la composition en s’inspirant d’un lieu hors du commun: le Camp des Milles

Comment transmettre la musique, comment appréhender une œuvre?

Qu’il s’agisse de Messiaen,Varèse ou Mozart, d’un public musicien ou non, jeune, âgé ou en situation de handicap, la solution de Mark Withers, chargé de projets pédagogiques pour le LSO, est simple et originale. Ce dernier propose d’endosser, pendant quelques instants, le rôle du compositeur. Grâce à l’imagination des participants et à la mise en commun des idées de chacun, le travail réalisé est ainsi l’occasion d’une découverte de la musique, sinon d’un concert.

Durant un weekend de formation, c’est donc au tour des musiciens-relais, cette fois, de se prêter au jeu de la composition. Après une courte vidéo de présentation du camp des Milles, nous rentrons dans le vif du sujet: en effet, ce lieu sera le fil rouge de notre travail, car malgré l’internement et des conditions de vie difficiles, un nombre important d’intellectuels et d’artistes continuèrent de mener sur place leurs activités. Tout ceci n’est pas sans rappeler Brundibar, l’opéra pour enfants de Hans Krasa, compositeur lui-même déporté au camp de Theresienstadt qui fît donner son opéra en 1943, chanté par des enfants du camp.

L’ensemble des musiciens-relais prend connaissance des consignes de Mark Withers: il s’agira de s’inspirer de personnalités internées au camp des Milles pour créer une pièce de musique. Nous nous répartissons alors en deux formations de taille à peu près égale, accompagnées chacune d’un musicien du LSO – soit Shaun Thompson, clarinettiste, soit Anna Wolstenholme, flûtiste.
Chaque groupe discute des idées musicales de chacun, les rassemble et expérimente les différents agencements possibles.
L’aboutissement de ce travail fait l’objet d’une représentation le soir même, et pour conclure cette journée, Mark Withers nous parle brièvement des moments marquants de son expérience d’apprentissage de la musique.

Forts de cette expérience, les musiciens-relais ont rendez-vous avec les enfants de quatre orchestres scolaires, du 13 au 17 mai, pour des ateliers de création musicale. S’ensuivra une présentation du travail réalisé au site mémorial du camp des Milles, le 17 mai à 18h.

Paul, musicien-relais

 

Camp des Milles

Entrée Libre

17 mai – 18h

Réservations: 04 42 39 17 11