— Au festival

Publiée le 18 juin 2013

MARIA BENGTSSON, UNE BÊTE DE SCÈNE POUR INCARNER DONNA ANNA

Pour ses débuts au Festival d’Aix-en-Provence, la soprano suédoise Maria Bengtsson incarnera Donna Anna, un rôle dans lequel elle a récemment triomphé à la Scala de Milan et au Théâtre Bolchoï de Moscou, sous la baguette de Daniel Barenboïm. Sur scène, cette beauté glacée se révèle un monstre sacré : Don Giovanni n’a qu’à bien se tenir !

Après des débuts dans l’ensemble du Volksoper de Vienne puis dans l’ensemble du Komische Oper de Berlin, Maria Bengtsson occupe pour la première fois le devant de la scène à l’opéra de Francfort en 2007, où elle apparaît en Daphne (Strauss). Commence alors une longue et intense suite d’engagements plus prestigieux les uns que les autres. L’Opéra de Cologne, la Fenice, la Scala, l’Opéra de Vienne, le Staatsoper de Berlin, le Théâtre du Bolchoï ou encore Covent Garden la voient ainsi incarner tour à tour Donna Elvira et Donna Anna (Don Giovanni, Mozart), Fiordiligi (Cosi fan tutte, Mozart), Cunégonde (Candide, Bernstein) Poppée (L’incoronazione di Poppea, Monteverdi), la Comtesse (Les Noces de Figaro, Mozart) et la Méréchale (Le Chevalier à la rose, Strauss). Expressivité vocale, présence scénique époustouflante, beauté fatale : tous les ingrédients d’une artiste exceptionnelle sont réunis chez Maria Bengtsson !

« Coiffure, robe, voix – tout est si parfait chez Maria Bengtsson que Cunégonde ressemble à une diva d’Hollywood sur la route des Oscars. » Tagesspiegel, Frederik Hanssen 2011

« L’interprétation de Maria Bengtsson ressemble à une sorte de miracle… C’est une Artiste avec un grand A. » Seen and Heard International, José M Irurzun, 2010 

LIEN VERS LE SITE INTERNET DE MARIE BENGTSSON

ACHETEZ LE DVD DU SPECTACLE DANS LA VERSION DE 2010