Orfeo & Majnun
Tous droits réservés

L’ANIMATION DES CRÉATURES, TOUT UN ART !

Mardi 30 janvier 2018

Du 8 au 18 janvier 2018, les équipes Passerelles du Festival d’Aix ont réuni 17 étudiants stagiaires issus de filières artistiques en provenance d’Aix ou Marseille, ainsi qu’une vingtaine d’animateurs et de partenaires arlésiens lors d’ateliers créatifs à Venelles menés par Roger Titley, le concepteur des créatures animalières d’Orfeo & Majnun, et son assistante Veronika Schurr. Dédiés à l’assemblage et à la mise en mouvement des créatures, ces workshops poursuivent un même objectif : former les participants à devenir des « plasticiens-relais » et être en mesure d'accompagner le grand public dans la création et la manipulation d’animaux lors du grand parcours urbain !

Conçu par Airan Berg, le projet Orfeo & Majnun accorde une place centrale à la participation d’amateurs à travers de nombreux ateliers créatifs en amont de sa restitution publique, qui se déroulera en deux temps : un parcours urbain, mêlant déambulation et performances artistiques, le 8 avril à Arles et le 24 juin à Aix, suivi de l’opéra gratuit en plein air prévu le 8 juillet à Aix. La présence des animaux dans le projet Orfeo & Majnun est essentielle. Ce sont eux qui accompagnent les protagonistes de cette histoire originale qui réunit deux légendes mythiques d’Orient (Layla et Majnun) et d’Occident (Orphée et Eurydice) ; eux, qui apportent réconfort et qui se laissent charmer par la musique de ces deux êtres en proie au chagrin amoureux. Conçus par Roger Titley et fabriqués à partir d’une mousse de polyéthylène, ces animaux se mêleront à la foule lors du parcours urbain avant de réapparaître sur scène durant l’opéra.

Au fil de ces deux semaines de travail, les participants ont créé plus d’une centaine d’animaux de petites et de moyennes tailles que l’on pourra retrouver lors du parcours : papillons, lapins, renards, dauphins, corbeaux, poissons… mais aussi masques de lynx, de gazelles ou encore d’aigles. À ce joyeux bestiaire s’ajouteront d’autres créatures plus magistrales qui feront leur apparition lors des restitutions publiques. Leur manipulation étant plus délicate, leur mise en mouvement sera confiée directement à des "manipulateurs" dédiés.

 

J’ai été ravie de participer à ces ateliers qui étaient complets et bien organisés. C’est une expérience très enrichissante que de pouvoir suivre un processus créatif jusqu’à sa réalisation finale pour une aussi belle structure que le Festival d’Aix ! Nous avons aussi eu de précieux temps de pédagogie pour apprendre aux autres le fonctionnement de ces créatures. 

Kenza, étudiante de l’ESAAix à Aix-en-Provence
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
  • Orfeo & Majnun
    Orfeo & Majnun
    Tous droits réservés
    Orfeo & Majnun
1/1

Durant ces ateliers, Roger Titley et Veronika Schurr ont pris soin de présenter le matériel aux participants, de suivre l’assemblage et le collage des créatures avant de se consacrer au temps de manipulation et de mise en espace des animaux.

 

J’ai pu réaliser un lièvre, un renard, un papillon et aussi le masque de lynx ! Je trouve la mécanique de mouvement passionnante quand l’animal s’anime ! Ce que j’ai préféré, c’est l’utilisation des masques qui nous permet de nous fondre dans la peau de l’animal, de donner notre propre interprétation et de tisser des liens avec ceux qui nous entourent… 

Aline, étudiante de l’ESAAix à Aix-en-Provence

La dernière journée a été spécialement consacrée à la mise en mouvement de toutes les créatures, aux retours d’expériences suivi d’un échange avec les artistes. Les plasticiens-relais sont désormais aguerris à l’animation de ces créatures ! Il ne vous reste plus qu’à vous laisser guider par ces jeunes experts le jour J !

Orfeo & Majnun reçoit le soutien du Programme Europe Créative de l’Union européenne, de la Fondation Bettencourt Schueller, The Eloise Susanna Gale Foundation, du Fonds Chœur à l’ouvrage et de la Fondation d'entreprise Total.