— Passerelles

Publiée le 29 avril 2021

« LA MÉCANIQUE DU SECRET » : UN ATELIER PASSERELLES ORIGINAL POUR DÉCOUVRIR INNOCENCE

© DR

Depuis décembre 2020 et malgré les contraintes sanitaires en vigueur, les équipes Passerelles poursuivent leur parcours de sensibilisation sur le terrain avec l’appui des intervenants partenaires pour faire découvrir au plus grand nombre les opéras de l’édition 2021 du Festival d’Aix-en-Provence. C’est dans cette démarche pédagogique que de nombreux ateliers de pratique artistique – chant, théâtre, arts plastiques, danse – sont proposés à des publics variés jusqu’au mois de juin pour approfondir la programmation et donner des points de repères sur chacune des œuvres présentées cet été au Festival. L’un de ces ateliers, « La mécanique du secret », propose un jeu de storytelling original autour d’Innocence, nouvel opéra de Kaija Saariaho, présenté en création mondiale du 3 au 12 juillet 2021 au Festival d’Aix.

Imaginé par deux intervenantes Passerelles - l’autrice Fanny Blondel et la scénographe Isabelle Dolivet –, « La mécanique du secret » est un atelier qui invite à plonger dans le livret et dans l’intrigue de l’opéra Innocence : les joueurs doivent collaborer entre eux pour tenter de libérer les personnages enfermés dans un secret. À l’aide d’un plateau de jeu, de pions et de cartes personnages, les participants dialoguent ensemble et ont pour objectif de faire sortir les personnages de la spirale du secret en libérant leur parole.
En effet, dans l'histoire d'Innocence, plusieurs personnages de l’opéra sont détenteurs d’un secret qui les relie à un drame collectif vécu ensemble par le passé…

Mené par Fanny Blondel, ce jeu est l’occasion pour les participants d’échanger autour des grandes thématiques que soulève cet opéra : l’innocence, la culpabilité, la responsabilité, la résilience et le pardon. C’est aussi l’occasion de transmettre un des messages clés de l’opéra, à savoir que l’innocence et la culpabilité s’enchevêtrent plus facilement qu’il n’y paraît et que la désignation d’un coupable n’est pas aussi simple qu’en apparence…

Cet atelier est proposé aux publics inscrits au parcours de découverte Passerelles autour d’Innocence : des adolescents issus d’Établissements hospitaliers de soins de suite et de réadaptation, de Maisons d’Enfants à Caractère Social, de collèges et lycées généraux et professionnels ; des jeunes en formation professionnelle mais aussi des adultes en Hôpital de Jour, en centre d’accueil thérapeutique ou en centre de soins palliatifs.

Une introduction ludique aux enjeux de l’opéra avant que ces publics ne viennent le découvrir en salle durant la répétition pré-générale en juin prochain !

EN SAVOIR PLUS SUR INNOCENCE