— Carnets de Bernard Foccroulle

Published on 18 juin 2013

JOURNAL DE BORD : SAMEDI 8 JUIN

Un nombreux public (dont beaucoup d’écoles !) a assisté aujourd’hui à la générale de Roméo et Juliette de Prokofiev, un spectacle chorégraphié par Josette Baïz. Une cinquantaine de jeunes danseurs de sa compagnie Grenade, âgés de 8 à 16 ans ; une Juliette de 14 ans, un Roméo de 16 ans, magnifiques danseurs ; et deux classes primaires d’écoles aixoises, avec lesquelles Josette et son équipe ont travaillé durant trois ans.
Le travail chorégraphique est superbe, très précis, très incarné par ces jeunes danseurs. On éprouve une réelle émotion devant l’engagement exemplaire de ces enfants et adolescents.
Fréderic Nevchéhirlian a écrit quatre textes lors d’ateliers avec les danseurs, des textes qui viennent introduire et relier les trois parties de l’ouvrage.

Dans quelques semaines, l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, constitué de 80 jeunes musiciens originaires de vingt pays méditerranéens, commencera à répéter la partition de Prokofiev sous la direction de Gianandrea Noseda.
Les 26 et 27 juillet, ce Roméo et Juliette réunira donc quelque 160 jeunes artistes et clôturera cette édition du Festival d’Aix 2013.
Marseille-Provence 2013 a choisi de soutenir ce projet, sans doute pour son exemplarité en matière d’exigence artistique avec des jeunes et d’engagement dans la durée.