— Et vous

Publiée le 18 juin 2019

FABIENNE VERDIER SUR LES TERRES DE CÉZANNE

© Philippe Chancel
Le musée Granet présente la première rétrospective consacrée à l’œuvre de Fabienne Verdier dans un musée français.

Artiste majeure de l’art contemporain, Fabienne Verdier est invitée en juillet 2017 par le Festival d’Aix-en-Provence à participer à la résidence de musique de chambre de son Académie dans la chapelle baroque de la visitation à Aix-en-Provence. Elle y installe un atelier-laboratoire et explore de nouveaux territoires entre le jeu de la ligne sonore et celui de la ligne peinte. Cette recherche est visible dans l’installation Sound Traces, présentée à la Cité du Livre.

Sa rencontre avec le territoire aixois a lieu en 2004 dans le cadre de la manifestation « Aix-en-Provence, l’Été chinois ». En 2017, l’une de ses œuvres est exposée au musée Granet à l’occasion de l’exposition « Passion de l’art ». L’artiste se rend alors sur les sites cézanniens, à la montagne Sainte-Victoire, arpente ce territoire et s’imprègne de ses paysages.

Entre mai et octobre 2018, le musée Granet l’invite à expérimenter le territoire aixois. Elle quitte alors l’atelier pour peindre, dessiner, marcher, gravir, être confrontée directement à la nature mais aussi aux éléments, parfois rudes (vent, froid, pluie, lumière) mais aussi à la douceur des terres qu’elle apprivoise et s’approprie. Au cours de cet atelier-nomade en terres aixoises, Fabienne Verdier peint sur le motif et inaugure une nouvelle étape de son œuvre que l’on pourra observer dans ses dessins, ses études préparatoires et ses grandes toiles.

Fabienne Verdier sur les terres de Cézanne : du 21 juin au 13 octobre à Aix-en-Provence (Musée Granet, Pavillon Vendôme, Cité du Livre)