— Au festival

Publiée le 8 juillet 2013

EVELYN HERLITZIUS : LE SACRE D’ELEKTRA

Evelyn Herlitzius dans Elektra
© Pascal Victor /ArtcomArt

Il est des rôles qui requièrent des monstres d’incarnation, investis jusqu’à l’extrême. C’est le cas du rôle-titre d’Elektra, l’opéra coup-de-poing de Richard Strauss, que d’aucuns n’hésitent pas à considérer comme l’un des plus difficiles – voire même le plus difficile – de tout le répertoire lyrique. Car tout y est affaire de puissance et d’intensité, aussi bien vocale qu’expressive : présente sur scène d’un bout à l’autre de l’opéra, la chanteuse doit faire entendre sa voix au-delà d’un orchestre de près de cent musiciens sans faiblir, et tenir à bout de bras (et de voix) toute la tension dramatique et la violence de cette œuvre hors du commun. Pour incarner ce monstre de souffrance, de haine, de violence et d’émotions, le Festival d’Aix a fait appel à une interprète hors normes : Evelyn Herlitzius – tout simplement la meilleure interprète actuelle d’Elektra. Attendez-vous à être ébranlés, sa performance a déjà tout pour entrer dans les annales de l’opéra…

La soprano Evelyn Herlitzius commence sa carrière dans les années 1990, où elle se produit successivement sur les plus grandes scènes allemandes. Membre du Semperoper de Dresde, elle s’impose rapidement comme l’une des grandes chanteuses wagnériennes de sa génération. Elisabeth et Venus (Tannhäuser), Sieglinde (La Walkyrie), Brünnhilde (L’Anneau du Nibelung), Kundry (Parsifal), Ortrud (Lohengrin) Leonore et Isolde (Tristan et Isolde)… toutes ces figures trouvent en elle un écho formidable, ce qui lui permet en 2002 de faire ses débuts au Festival de Bayreuth, véritable consécration pour toute chanteuse de ce répertoire aussi ardu que fascinant. L’œuvre de Richard Strauss lui offre également plusieurs de ses plus beaux rôles, dans lesquels elle met à profit toute sa puissance vocale et scénique :ElektraSalomé et la Teinturière (La Femme sans ombre) figurent en bonne place parmi ses rôles de prédilection, qu’elle interprète à de nombreuses reprises de par le monde. Du Staatsoper de Vienne au Théâtre Royal de la Monnaie, en passant par le Deutsche Oper de Berlin, le Nederlandse Opera d’Amsterdam, le Festival de Salzbourg, la Scala de Milan et leLiceu de Barcelone, elle travaille avec les plus grands chefs d’orchestres : Sir Georg Solti, Giuseppe Sinopoli, Pierre Boulez, Daniel Barenboim, Daniele Gatti, Adam Fischer, Christian Thielemann, Fabio Luisi, Gerd Albrecht, Kent Nagano, Semyon Bychkov, Sebastian Weigle, Simone Young… Chanteuse rare, d’une technique exigeante et impeccable, Evelyn Herlitzius est aussi une interprète d’une intensité exceptionnelle, à la présence scénique électrisante.Ne manquez pas ce rendez-vous exceptionnel avec l’une des plus grandes chanteuses actuelles, dans un rôle taillé à sa mesure… 

ELEKTRA EN IMAGES

LE WEBDOC ELEKTRA