— Au festival

Published on 6 juillet 2016

En souvenir d'Abbas Kiarostami

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse la disparition d’Abbas Kiarostami. En 2008, le Festival d’Aix avait invité cet immense artiste à mettre en scène Cosi fan tutte de Mozart. Le monde de l’opéra était à vrai dire assez éloigné de celui du cinéaste, mais au fil des rencontres s’était dessinée une belle complicité, ainsi qu’une vision extrêmement personnelle de l’œuvre, et notamment du personnage de Don Alfonso. Après la première, Abbas Kiarostami m’avait confié que cette expérience – inattendue – de l’opéra avait constitué pour lui une magnifique découverte, une surprenante aventure.

En marge de la production, Abbas Kiarostami avait accepté de présenter à l’Archevêché une très belle exposition de photos.

L’équipe du Festival garde un souvenir ému de ce compagnonnage, de la profonde humanité de ce « poète » dont l’œuvre cinématographique aura marqué l’art de notre temps.

Bernard Foccroulle