— Au festival

Publiée le 2 juillet 2013

ELENA : CARNET DE MISE EN SCÈNE

Cette histoire a déjà tout pour devenir culte : la redécouverte d’un opéra perdu, des interprètes beaux et jeunes au seuil d’une carrière exceptionnelle… le monde de l’opéra est en émoi, et il y a de quoi ! Les yeux rivés sur les répétitions d’Elena, nous nous sommes glissés dans les coulisses de cette « recréation » exceptionnelle, le temps de découvrir le travail des artistes, à la fois résolument actuel tout en restant ancré dans la Venise baroque de Cavalli.

L’émotion et la fraîcheur des premières fois se font sentir, et pas que sur scène. Tandis que les chanteurs s’en donnent à cœur joie, prenant librement possession de leurs rôles sans avoir à porter le poids des interprétations passées, les équipes de création réinventent au présent la mémoire de cet opéra aussi brillant que drôle. Nous sommes allés à la rencontre de Louna Muratti, stagiaire à la mise en scène auprès de Jean-Yves Ruf, et qui  tout au long des répétitions a réalisé un document rare : un carnet de mise en scène qui retranscrit page après page, portée après portée, tous les déplacements scéniques, intentions de jeu et jeux de regard… Une mine pour tous ceux qui s’intéressent un tant soit peu à la mise en scène !

Retrouvez ici, dès à présent, quelques images de ce carnet, et découvrez le travail de création d’un opéra comme vous ne l’aurez peut-être jamais vu !

Après s’être formée aux côtés de  Krisztof Warlikowski et d’Ivo Van Hove, Louna Muratti développe un parcours d’auteur, de metteur en scène et d’actrice. Depuis 2010, elle participe à la création de performances d’art contemporain présentées dans divers centres d’art (centre Georges Pompidou, Fondation Cartier, Jeu de Paume…). En 2012, elle réalise un premier court-métrage. Ses fictions radiophoniques sont diffusées sur France Inter. Elle participe cette année à l’Atelier d’Opéra en Création (AOC) organisé par l’Académie européenne de musique du Festival d’Aix.