— Carnets de Bernard Foccroulle

Published on 24 juillet 2017

Disparition de Frédéric Chevalier, fondateur de The Camp

Nous avons appris avec une infinie tristesse la disparition de Frédéric Chevalier, qui était encore parmi nous au Festival il y a quelques jours à peine.

Depuis deux ans, nous avions rencontré à plusieurs reprises Frédéric, qui nous avait présenté son projet « The Camp » et nous avait associés à ses réflexions. Nous avons échangé sur nos visions du devenir d’Aix et de la Provence, terre de patrimoine certes, mais aussi terre d’innovation technologique, culturelle et sociétale. L’inauguration prochaine de « The Camp » aurait dû être une fête : elle sera incontestablement assombrie par l’absence de son fondateur.

Le plus bel hommage que nous pourrions lui rendre, c’est de poursuivre son œuvre, de construire l’avenir en nous inspirant de la dynamique qu’il a inspirée, de renforcer les alliances entre les forces vives de ce territoire.

Bernard Foccroulle et l’équipe de direction du Festival d’Aix