DES COSTUMES ET DES PLANTES

Mercredi 28 mai 2014

L’opéra, ce n’est pas que pour les oreilles : chaque année, les équipes du Festival d’Aix donnent le meilleur d’elles-mêmes pour rendre chacune des productions aussi belles à voir qu’à entendre, en réalisant des décors et des costumes exceptionnels. Pas très « éco-friendly », selon vous ? Eh bien, détrompez-vous ! Cette année encore, nos ateliers feront des miracles avec des recettes de fabrication on ne peut plus naturelles…

Dans le cadre de la démarche de développement durable et de la mission d’accompagnement aux métiers de l’opéra du Festival d’Aix, les ateliers ont accueilli cette année une nouvelle formation sur la teinture végétale, dispensée par le GRETA de la Création, du Design et des Métiers d’Art. Six stagiaires, costumières du spectacle dont la plupart travaillent régulièrement au Festival, ont ainsi bénéficié du passionnant savoir-faire de Sandrine Rozier, designer de textiles et costumes diplômée de l’Institut Français de la Mode, et de Michel Garcia, chercheur et expert en teintures végétales internationalement reconnu. Pendant quinze jours, elles ont appris à utiliser des pigments naturels pour teindre les costumes, sans rien ôter à l’excellence du résultat : garance, cochenille et sorgho n’ont plus de secret pour elles ! Et nul besoin d’aller chercher bien loin pour trouver de quoi réaliser de superbes coloris : avec des pieds de pastels, cueillis à proximité des ateliers de Venelles, les costumières savent à présent comment produire un bel indigo…

Amateurs de la Provence et de l’opéra, réjouissez-vous : l’été prochain, les fleurs et pierres de la région aixoise donneront leurs couleurs aux costumes portés par les chanteurs du Festival !