— Académie — Au festival

Publiée le 8 juillet 2013

“CRESCENT SCRATCHES, DE YANN ROBIN, C’EST UNE BELLE PIÈCE DE RECHERCHE SUR LE TIMBRE ET LES HAUTEURS”

Concert de musique de chambre en tournée à Beaurecueil avec le Quatuor Tana
© Vincent Beaume

Le 6 juillet 2013, nous avons pu découvrir le deuxième quatuor Crescent Scratches du compositeur français Yann Robin, commande de l’Académie en 2011, à l’occasion du concert en tournée de musique de chambre interprété par le Quatuor Tana à Beaurecueil. L’ensemble franco-japonais, dont la première participation à l’Académie remonte à l’été 2011, interprètera à nouveau cette oeuvre lors d’un concert ce soir au Parc de la Mairie à Simiane Collongue ainsi que le mercredi 10 juillet à Peyrolles.
Le violoniste Antoine Maisonhaute, fondateur du quatuor, revient sur le choix de cette œuvre contemporaine.

En 2011 vous aviez interprété dans le cadre des concerts de la Résidence Musique de chambre de l’Académie l’œuvre du compositeur Yann Robin, Scratches. Cette année vous êtes de retour à l’Académie et vous interprétez à l’occasion de trois concerts dans le Pays d’Aix son deuxième quatuor Crescent Scratches. Pourquoi le choix de cette œuvre ? 

Antoine Maisonhaute : C’était une demande de notre part de revenir à Aix-en-Provence et de faire des concerts dans la région. Nous voulions défendre cette œuvre, Crescent Scratches, qui était une commande créé au Festival en 2011, d’autant plus que c’est une œuvre qui est inscrite à notre répertoire.
Rappelons aussi que le compositeur, Yann Robin, qu’on a rencontré pour la première fois en 2011 est de la région, il est d’ailleurs né à Marseille. Disons que cela fait sens de revenir deux ans plus tard interpréter son deuxième quatuor. Pour nous c’est finalement la continuité de ce qu’on a entrepris il y a deux ans avec les belles rencontres qu’on a pu faire à ce moment-là grâce à l’Académie.

On a pu vous entendre samedi 6 juillet à Beaurecueil interpréter le Quatuor à cordes en solmineur op.10 de Debussy ainsi que ce fameux quatuor de Yann Robin, Crescent Scratches. Ce soir vous interprétez le même programme à Simiane Collongue, pouvez-vous nous dire un mot sur Crescent Scratches ?

Antoine Maisonhaute : L’œuvre Crescent Scratches tourne autour de l’idée du disque qu’on fait « scratcher » sur une platine de DJ. C’est le son initial qui est donc à l’origine de la pièce.Crescent Scratches est un véritable quatuor à corde, une écriture à quatre, et cela se ressent très fort dans l’interprétation. L’écriture se construit autour du timbre d’une note et de la hauteur de la note : comment peut-on annuler une hauteur de note, la faire disparaître en appuyant de plus en plus sur l’archet par exemple ou encore comment arrive-t-on à créer un halo sonore autour d’une même note. Toute la recherche du compositeur Yann Robin se centre sur ces questions là.

Ce que vous allez entendre ce soir c’est une belle pièce de recherche sur le timbre et les hauteurs. Contrairement au premier quatuor Scratches, celui-ci est purement acoustique mais on garde néanmoins ces notions de « scratch », de timbre, de saturation qui donne presque l’impression d’avoir un peu d’électronique. C’est une pièce de musique de chambre avec beaucoup d’énergie !

SCRATCHES INTERPRÉTÉ EN 2011 PAR LE QUATUOR TANA AU FESTIVAL D’AIX, CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDÉO

Les prochaines dates de concert du Quatuor Tana dans le cadre de l’Académie 2013

Concert en tournée
Lundi 8 juillet à 19h – Parc de la Mairie, SIMIANE COLLONGUE

Concert de trio et quatuors à cordes
Mardi 9 juillet à 21h30 – HÔTEL MAYNIER D’OPPÈDE

Concert en tournée
Mercredi 10 juillet à 19h – Cour du Château, PEYROLLES EN PROVENCE

Concert d’octuors à cordes
Samedi 13 juillet à 21h30 – HÔTEL MAYNIER D’OPPÈDE