Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
Vincent Beaume

COUP D’ENVOI RÉUSSI POUR L’OUVERTURE DE MP2018 !

Lundi 19 février 2018

Le 14 février dernier au cœur de la Provence, plusieurs centaines de personnes ont fêté en musique l’ouverture de Marseille-Provence 2018 avec le Festival d’Aix. Cette grande initiative culturelle sur le territoire propose tout au long de l’année de nombreux événements sur le thème de l’amour en lien avec les institutions culturelles de la région mais aussi avec des structures associatives ainsi que les 1 300 écoles du département.

Découverte des créatures animalières d’Orfeo & Majnun, essaimage de mots d’amour au grand public, répétition de phrases chorégraphiques avec le Ballet Preljocaj, cortège musical entraînant au rythme des Work Songs, chants d’amour poétiques du Chœur Ibn Zaydoun, performance artistique autour de l’opéra Didon et Énée constituent autant de temps forts qui ont animé cet itinéraire musical. En clôture de cette journée festive, le concert Lettres Intimes a rassemblé les quatuors Béla et Cadence autour de 150 élèves de conservatoires d’Aubagne, Pertuis et Vitrolles.

Dès le début d’après-midi, un atelier créatif éphémère a accueilli petits et grands pour l’assemblage et la mise en mouvement des créatures animalières qui sont au cœur du projet européen participatif Orfeo & Majnun. Conçues par l’artiste sud-africain Roger Titley, ces créatures se mêleront à la foule lors du parcours urbain (à Arles, le 8 avril 2018 et à Aix-en-Provence, le 24 juin 2018) avant de réapparaître sur scène durant l’opéra.

  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
1/1

L’amour devient contagieux avec la rumeur chantée de jeunes amateurs dirigés par la cheffe de chant Jeanne Alcaraz. Cette rumeur amoureuse qui s’est propagée sur l’esplanade Mozart a embarqué le public jusqu’au patio du Grand Théâtre de Provence pour répandre au plus grand nombre une multitude de mots d’amour chantés dans toutes les langues !

  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
1/1

Après quelques phrases chorégraphiques orchestrées par le Ballet Preljocaj autour des airs de Roméo et Juliette de Prokofiev, le chœur multiculturel dirigé par la Compagnie Rara Woulib a pris le relai pour entraîner le public autour de chants fédérateurs sur un répertoire de Work Songs. Séduit par leur dynamisme et leur sourire, le public a eu plaisir à entourer ces nombreux amateurs et à entrer dans la ronde !

  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
1/1

Une fois réuni dans le Hall du Grand Théâtre de Provence, le public s’est laissé bercer par les chants d’amour du Chœur Ibn Zaydoun, composés par Moneim Adwan, l’un des compositeurs de l’opéra Orfeo & Majnun. Avant l'entrée en salle du public pour assister au concert, les Artistes-relais de l’Académie du Festival d’Aix ont ensuite proposé une dernière halte musicale participative autour de l’opéra Didon et Énée avec deux performances artistiques.

  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
  • Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
    Vincent Beaume
    Ouverture de MP2018 - 14 février 2018 © Vincent Beaume
1/1

Consacrées au thème de la séparation et au fameux lamento de Didon, ces courtes formes artistiques ont interpellé le public en faisant rejaillir avec grâce les ressorts intérieurs du désarroi amoureux et la beauté tragique du personnage de Didon. Une parfaite transition pour le concert Lettres intimes !

 

Orfeo & Majnun reçoit le soutien du Programme Europe Créative de l’Union européenne, de la Fondation Bettencourt Schueller, The Eloise Susanna Gale Foundation, du Fonds Chœur à l’ouvrage et de la Fondation d'entreprise Total.

Suivez le processus créatif d'Orfeo & Majnun sur son site dédié !

Orfeo & Majnun

En juillet prochain, le Festival d’Aix accueille Orfeo & Majnun, un projet international composé d’un parcours urbain participatif suivi d’un opéra gratuit en plein air, en coproduction avec sept partenaires européens. 

En vue de sa création, une série d’initiatives et d’ateliers prévus dans la région PACA - et en partie relayés sur ce blog - inviteront les participant·es et le public à s’emparer de ce projet artistique festif et populaire !