Il Trionfo del Tempo e del Disinganno - Mise en scène de Krzysztof Warlikowski - 2016
Pascal Victor / ArtComArt
  • /
  • Opéra /
  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759)

Il Trionfo del Tempo e del Disinganno

LE TRIOMPHE DU TEMPS ET DE LA DÉSILLUSION
Oratorio en deux parties
Livret du cardinal Benedetto Pamphili
Créé en 1707 à Rome

Nouvelle production du Festival d'Aix-en-Provence
En coproduction avec l'Opéra de Lille et le Théâtre de Caen

Tarifs : 270€, 180€, 150€, 120€, 55€, 30€
Tarif jeunes : 9€
Tarif découverte enfant pour toutes les représentations sauf la première
Spectacle disponible en abonnement et en formules Premium ou Prestige

2h45 entracte compris
Spectacle en italien, surtitré en français et en anglais
Direction musicale
Emmanuelle Haïm
Mise en scène
Krzysztof Warlikowski
Décors et costumes
Malgorzata Szczesniak
Dramaturge
Christian Longchamp
Lumière
Felice Ross
Chorégraphie
Claude Bardouil
Vidéo
Denis Guéguin
Assistant musical
David Bates
Répétitrice de langue
Rita de Letteriis
Assistante à la mise en scène
Marielle Kahn
Assistante aux décors et costumes
Barbara Creutz
Assistant vidéo
Fabien Laubry
Bellezza
Sabine Devieilhe*
Piacere
Franco Fagioli
Disinganno
Sara Mingardo
Tempo
Michael Spyres
Avec la participation de
Christine Angot
Figurants
Mama Bouras, Margot Briosne Frejaville, Sherine Colin, Johanna Costa, Léa De Carvalho Massabo, Amani Djelassi,Thaïs Drujon D’astros, Hélène Fouque, Rui Jin, Colette Levron, Elena Parniere, Pablo Pillaud-Vivien, Nangué Sabaly, Marina Saïd, Marie Signoret-O
Orchestre
Le Concert d’Astrée
Continuo
Felix Knecht & Oleguer Aymami (Violoncelles), Nicola Dal Maso (Contrebasse), Laura Monica Pustilnik & Rémi Cassaigne (Luths), Benoît Hartoin & Philippe Grisvard (Clavecins), Benoît Hartoin (Orgue)
 
Les 1, 4, 6, 9, 12 et 14 juillet à 22h00
1/1

À voir en direct puis en replay sur Culturebox : Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel, en direct du Théâtre de l'Archevêché !

 

  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Pascal Victor / Artcomart
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Pascal Victor / Artcomart
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Pascal Victor / Artcomart
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Pascal Victor / Artcomart
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Pascal Victor / Artcomart
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Pascal Victor / Artcomart
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
  • Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
    Pascal Victor / Artcomart
    Il Trionfo del Tempo e del Disinganno
1/1
  • Le Monde

    "La plus étonnante, époustouflante, décoiffante, est la performance de Sabine Devieilhe en Bellezza. En plus de véritables dons d'actrice, la soprano subjugue par des aigus flottant sur les courants ascendants du souffle, quasi-impalbables, et habite avec un art substantifique l'âtre déchirement du renoncement." Marie-Aude Roux

  • The New York Times

    "Krzysztof Warlikowski signe une mise en scène sombre et tendre [...] à Aix-en-Provence [...]. La Beauté de Warlikowski, une Sabine Devieilhe aux yeux écarquillés, à la voix d'une gracieuse fragilité, et à la fois audacieusement puissante." Zachary Woolfe

  • Le Temps

    "La Bellezza éblouissante de Sabine Devieilhe brûle les planches dans une incarnation suffocante, du souffle infime à l'explosion d'aigus incandescents [...]. Avec le ténor Michael Spyres, Tempo trouve interprète à sa mesure. Pour soutenir ces chanteurs exceptionnels ? La fée Emmanuelle Haïm et son concert d'Astrée sont à l'œuvre. Autant dire du voluptueux, du vital, de l'aérien et du cristallin." Sylvie Bonier

  • L'Humanité

    "La mise en scène de Krzysztof Warlikowski s'inscrit dans notre monde contemporain et démontre qu'une transposition d'époque peut être pertinente, impertinente et réussie." Hélène Jarry

Canuta brina
Per mano ascosa
Giungerà quando
Nol crede il cuor.

Le givre blanc de l’âge,
Déposé par une invisible main,
Adviendra quand ton cœur
Ne s’y attendra pas.

Benedetto Pamphili, Il Trionfo del Tempo e del Disinganno, 1707

Beauté préfère ignorer sa finitude en se mirant au miroir de Plaisir. Mais Temps et Désillusion lui rappellent sans cesse que «la beauté est une fleur qui en un seul jour éclot et meurt». Les débats et les luttes de ces quatre personnages allégoriques fournissent au jeune Haendel l’argument de son premier oratorio, composé pour la très catholique Rome sur un texte du cardinal Benedetto Pamphili. Et c’est d’emblée un éblouissement. Airs virtuoses, concerti brillants, ensembles puissants montrent le jeune compositeur de 22 ans en pleine possession de son art. Il réemploiera d’ailleurs la plupart des airs composés ici dans ses opéras futurs. La plasticité et la théâtralité de cette musique ayant de quoi inspirer le plus émouvant des spectacles, le Festival d’Aix confie cette nouvelle production à un metteur en scène majeur de notre temps : Krzysztof Warlikowski. Et pour servir au mieux cette flamboyante partition, quatre chanteurs au sommet de leur art sont dirigés par Emmanuelle Haïm, qui connaît le Haendel italien comme sa poche.

Lire le programme

*ancienne artiste de l'Académie