Répétitions d'Erismena - Festival d'Aix-en-Provence 2017
Pascal Victor / Artcompress
Francesco Cavalli (1602 - 1676)

Erismena

Dramma per musica en un prologue et trois actes
Livret d'Aurelio Aureli
Créé le 26 (ou le 30) décembre 1655
au Théâtre San Apollinare, Venise

Nouvelle production du Festival d'Aix-en-Provence et de son Académie

En coproduction avec les Théâtres de la Ville de Luxembourg

Tarifs : 140€, 80€, 55€, 30€
Pour les détenteurs du Pass : 130€, 75€
Tarifs jeunes : 9€
Tarifs découverte enfant pour toutes les représentations
Spectacle disponible en abonnement et en formules Premium ou Prestige

3h05 entracte compris
Spectacle en italien surtitré en français et en anglais
Direction musicale
Leonardo García Alarcón
Mise en scène et lumière
Jean Bellorini
Décors
Jean Bellorini et Véronique Chazal
Costumes
Macha Makeïeff
Maquillage / coiffure
Cécile Kretschmar
Collaborateur artistique à la mise en scène
Mathieu Coblentz
Assistante à la direction musicale, cheffe de chant
Monica Pustilnik
Chefs de chant
Ariel Rychter, Jacopo Raffaele
Conseiller musical et linguistique
Fabián Schofrin
Assistante aux costumes
Claudine Crauland
Erismena
Francesca Aspromonte*
Idraspe
Carlo Vistoli*
Aldimira
Susanna Hurrell
Orimeno
Jakub Józef Orliński
Erimante
Alexander Miminoshvili*
Flerida
Lea Desandre*
Argippo
Andrea Vincenzo Bonsignore*
Alcesta
Stuart Jackson*
Clerio Moro
Tai Oney
Diarte
Jonathan Abernethy*
Orchestre
Cappella Mediterranea
*Ancien.ne.s artistes de l'Académie
 
Les 7, 9, 12, 15, 16, 18, 20 et 21 juillet à 20h00

Sappi amico, che a l'amorose brame, un cibo sol non trasse mai la fame

Sache, mon ami, qu'un seul aliment n'a jamais rassasié les appétits de l'amour.

Un roi hanté par ses cauchemars, des princes aussi charmants que volages, une jeune femme déguisée en guerrier pour retrouver son infidèle fiancé, une esclave qui veut devenir reine sans renoncer à ses amants – et n’oublions pas la vieille nourrice rêvant d’amour ! La galerie de portraits sur laquelle s’ouvre Erismena promet un vertigineux chassé-croisé amoureux. Ouvrage d’un Cavalli devenu le plus éminent compositeur d’opéra de son temps, Erismena semble avoir remporté un immense succès dès sa création à Venise en 1655, si l’on en croit le nombre important de reprises qui en furent programmées pendant près de vingt ans jusque dans la lointaine Albion. Le maestro Leonardo García Alarcón, fervent cavallien, s’associe au metteur en scène Jean Bellorini, poète de la scène et chef de troupe, pour faire revivre cet ouvrage devenu rarissime. Riche en airs et situations tragi-comiques, Erismena offre un type d’opéra romanesque et humain, par contraste avec les ouvrages mythologiques des décennies précédentes. Plus aucun dieu ici, ni héros antique, mais des rois, princesses, militaires et esclaves emportés dans une intrigue délicieusement tortueuse, où travestissements et identités cachées se font les alliés du désir tout-puissant.

 

Vous aimerez aussi