Cosi fan tutte - Mise en scène de Christophe Honoré
Pascal Victor / ArtComArt
Wolfgang Amadeus Mozart (1756 - 1791)

CosÌ fan tutte

Opera buffa en deux actes
Livret de Lorenzo Da Ponte
Créé le 20 janvier 1790 au Burgtheater de Vienne

Nouvelle production du Festival d'Aix-en-Provence
En coproduction avec l'Opéra de Lille, Korea National Opera, Edinburgh International Festival

Tarifs : 270€, 180€, 150€, 120€, 55€, 30€
Tarif jeunes : 9€
Tarif découverte enfant pour toutes les représentations sauf la première
Spectacle disponible en abonnement et en formules Premium ou Prestige

3h30 entracte compris
Spectacle en italien, surtitré en français et en anglais
Direction musicale
Louis Langrée / Jérémie Rhorer (17 & 19 juillet)
Mise en scène
Christophe Honoré
Décors
Alban Ho Van
Costumes
Thibault Vancraenenbroeck
Lumière
Dominique Bruguière
Assistant musical
Nicolas Kruger
Pianiste répétiteur
Mathieu Pordoy
Répétitrice de langue
Roberta Ferrari
Assistante à la mise en scène
Sandrine Lanno
Assistante aux décors
Ariane Bromberger
Assistante aux costumes
Nathalie Pallandre
Casting des figurants
Sébastien Lévy
Fiordiligi
Lenneke Ruiten
Dorabella
Kate Lindsey
Despina
Sandrine Piau
Ferrando
Joel Prieto
Guglielmo
Nahuel di Pierro
Don Alfonso
Rod Gilfry
Figurants
Thierry Ambengat, Julien Antonini, Christophe Dossou, Mathilda Doucouré, Tibo Drouet, Joel Koné, Antoine Lacroix, Hichimoudine Mondoha,Thibault Morel, Jean Schabel, Nicolas Sutter, N’Nabintou Touré
Chœur
Cape Town Opera Chorus
Chef de chœur
Marvin Kernelle
Orchestre
Freiburger Barockorchester
Continuo
Roberta Ferrari
 
Le 30 juin à 21h30
Les 2, 5, 8, 11, 13, 15, 17 et 19 juillet à 21h30
1/1
  • Cosi fan tutte - Mise en scène de Christophe Honoré
    Cosi fan tutte - Mise en scène de Christophe Honoré
    Pascal Victor / ArtComArt
    Cosi fan tutte - Mise en scène de Christophe Honoré
  • Così fan tutte (2016)
    Così fan tutte (2016)
    Pascal Victor / Artcomart
    Così fan tutte (2016)
  • Così fan tutte (2016)
    Così fan tutte (2016)
    Pascal Victor / Artcomart
    Così fan tutte (2016)
  • Così fan tutte (2016)
    Così fan tutte (2016)
    Pascal Victor / Artcomart
    Così fan tutte (2016)
  • Così fan tutte (2016)
    Così fan tutte (2016)
    Pascal Victor / Artcomart
    Così fan tutte (2016)
  • Così fan tutte (2016)
    Così fan tutte (2016)
    Pascal Victor / Artcomart
    Così fan tutte (2016)
  • Così fan tutte (2016)
    Così fan tutte (2016)
    Pascal Victor / Artcomart
    Così fan tutte (2016)
1/1

Così fan tutte en replay sur Arte Concert:

  • The New York Times

    "Ce Così est le dernier-né d'un festival qui n'a de cesse d'interroger intelligemment les relations interraciales et internationales." Zachary Woolfe

  • France Info

    "Christophe Honoré sort des sentiers battus. Avec son œil de réalisateur de cinéma qui scrute si bien les états d'âme de la jeunesse, Christophe Honoré a lu de la gravité dans le livret de Lorenzo Da Ponte." Thierry Fiorile

  • Le Monde

    "Honoré a donné beaucoup à ses chanteurs qui le lui ont rendu. [...] Bonheur absolu [...] dans la fosse, où Louis Langrée le magicien dose et ose en couleurs, en intentions, en folle inventivité un Mozart à la fois volatile et nerveux, puissant et enivrant [...]." Marie-Aude Roux

  • Le Figaro

    "Cette clarté, on la trouve [...] dans la direction de Louis Langrée, vive et subtile, attentive comme toujours chez ce vrai mozartien à la dramaturgie des tempi et à l'enchaînement des climats [...]." Christian Merlin

V’ingannai, ma fu l’inganno
Disinganno ai vostri amanti,
Che più saggi ormai saranno.

Je vous ai trompées, mais la tromperie fut
Une ‘détromperie’ pour vos amants
Qui seront désormais plus sages.

Lorenzo Da Ponte, Così fan tutte, acte II, finale (1790)

Ferrando et Guglielmo sont fiancés à deux sœurs, Dorabella et Fiordiligi. Afin de prouver à un vieux philosophe que leurs adorées sont fidèles, ils font mine de partir à la guerre, reviennent déguisés en étrangers et, sous ces fausses identités, courtisent les deux belles. Mais voilà que leur plan déraille : chacun se retrouve à poursuivre la fiancée de l’autre… Les couples d’origine sortiront-ils indemnes de ce jeu de l’amour et de la cruauté ? Le cinéaste et metteur en scène Christophe Honoré s’empare de cette question dans une nouvelle production qui explore les rapports de force entre ces personnages gouvernés par leur désir, sous un brûlant soleil au diapason de la partition claire-obscure de ce Mozart si proche de Marivaux. Cette moiteur sensuelle, c’est le Freiburger Barockorchester qui la suscitera sous la direction de deux mozartiens éminents : Louis Langrée et Jérémie Rohrer.

Lire le programme