The Rake's Progress - Festival d'Aix-en-Provence 2017
Pascal Victor / Artcompress

The Rake's Progress : la presse en parle

Jeudi 13 juillet 2017

L'édition 2017 du Festival d'Aix s'achève prochainement. Ne manquez pas les dernières représentations de The Rake's Progress (Stravinski), nouvelle production mise en scène par Simon McBurney, les 14 et 18 juillet.

This is a fine Rake's Progress, full of superb stagecraft and excellent singing, beautiful to behold.
Shirley Apthorp, FINANCIAL TIMES, 6 juillet 2017

McBurney ensorcelle The Rake's Progress
The Rake's Progress de Stravinski mis en scène sous le magistère éclairé, virtuose et très inventif du Britannique Simon McBurney.
Marie-Aude Roux, LE MONDE, 9 juillet 2017

The Rake’s Progress, de Stravinsky, trouve un traitement de choix avec une distribution de haut vol dans une mise en scène de Simon McBurney, sur fond de toiles peintes revues par la technologie d’aujourd’hui.
Hélène Jarry, L’HUMANITÉ, 11 juillet 2017

Le Britannique Simon McBurney n’a pas son pareil pour insuffler le merveilleux sur scène, et sa mise en scène au Festival d’Aix-en-Provence de l’unique grand opéra de Stravinski, The Rake’s Progress, est un modèle de grâce et de malice.
Marie-Pierre Ferey, AFP, 6 juillet 2017

L’histoire est complexe, mais Simon McBurney a su la rendre limpide. (…) Cette œuvre est vertigineuse, les interprètes la portent comme une chorégraphie sensuelle.
Thierry Fiorile, FRANCE INFO, 6 juillet 2017

Le metteur en scène britannique a réalisé un spectacle de toute beauté.
Christian Merlin, LE FIGARO, 7 juillet 2017

Dans une mise en scène magistrale de Simon McBurney, The Rake's Progress de Stravinski convie le diable au Festival d'Aix-en-Provence.
Emmanuelle Giuliani, LA CROIX, 7 juillet 2017

Simon McBurney convoque toutes les ressources de la technologie pour magnifier un livret qui, dans sa splendeur intemporelle, cache une actualité provocante, des désastres boursiers à la société exhibitionniste.
Serge Martin, LE SOIR, 8 juillet 2017

C'est inventif, rythmé, intelligent.
Patrick de Maria, LA MARSEILLAISE, 8 juillet 2017

Visuellement, la réussite est totale. Le metteur en scène joue sur les lieux, les ambiances et les perspectives grâce à une utilisation pertinente et maîtrisée de la vidéo.
Sonia Bos-Jucquin, CLASSICAGENDA.FR, 9 juillet 2017

Tirant jusqu'au bout le fil de sa superbe idée scénographique, le Britannique Simon McBurney offre un spectacle fascinant, où l'on ne cesse de changer d'univers et de perspective.
Sophie Bourdais, TELERAMA.FR, 7 juillet 2017