— Académie — Méditerranée

Publiée le 20 mars 2019

MUSIQUES IMPROVISÉES EN MÉDITERRANÉE

Ce mardi 19 mars s’est tenue la conférence de presse présentant la première session de création interculturelle de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée du Festival d’Aix 2019.

Au sein du Centre culturel international de Hammamet en Tunisie, la conférence de presse a été inaugurée par les représentants tunisiens du Programme Europe créative de l’Union européenne. Véritable soutien du réseau Medinea (MEDiterranean INcubator of Emerging Artists), les institutionnels ont rappelé le cadre et les objectifs de cette coopération. Une introduction qui a mis en lumière Medinea, réseau d’institutions musicales méditerranéennes initié et porté par le Festival d’Aix et œuvrant en faveur de la formation de jeunes artistes dans un contexte interculturel.

Mounira Mnif, directrice du Centre culturel international de Hammamet – membre de ce réseau grandissant – a accueilli les participants à la session de création interculturelle laissant la parole à Fabrizio Cassol et Zied Zouari, encadrant et intervenant dans cette session, pour présenter le déroulé et le contenu de ces deux semaines de formation.


Une expérience interculturelle unique

Douze jeunes artistes venant d’Algérie, d’Espagne, de France, d’Italie, de Tunisie et de Turquie s’apprêtent à vivre une riche expérience de partage et de création musicale. Ces sessions de création interculturelle ont vocation à réunir une grande diversité d’esthétiques musicales et d’expressions méditerranéennes et à accueillir tout style de musique convoquant l’improvisation (jazz, musiques traditionnelles, musiques anciennes...). Sélectionnés au terme d’une tournée d’auditions dans des pays du pourtour méditerranéen, ces jeunes musiciennes et musiciens ont une pratique soutenue de l’improvisation musicale, voire de la composition, et orientent leurs carrières pour devenir artistes professionnels.

C’est le compositeur et jazzman Fabrizio Cassol qui dirige les sessions de création interculturelle. Pédagogue et musicien averti de l’improvisation, il anime depuis 2015 au Festival d’Aix ces temps de travail donnant naissance chaque été à une création musicale partagée. Pour cette session à Hammamet, Zied Zouari, violoniste tunisien de Sfax, est invité quelques jours pour intervenir et transmettre son expérience auprès des jeunes artistes.
 

Une création musicale commune, révélatrice des singularités individuelles

Jusqu’au 31 mars, les jeunes instrumentistes et chanteurs vont prendre part à des ateliers d’improvisation et de composition et expérimenter, en tutti et en petits groupes, des techniques d’écriture collective. Ils mettront en partage leurs cultures musicales et feront entrer en résonance voix, instruments à cordes (contrebasse, guitare, oud – luth arabe – violon, violoncelle), à vent (ney – flûte turque – saxophone, trompette) et percussions pour créer une production musicale unique. Les jeunes artistes méditerranéens se produiront lors de deux concerts de restitution publique : le 29 mars au Centre culturel international de Hammamet et le 30 mars au Palais Ennejma Ezzahra à Sidi Bou Saïd.

Trois autres sessions de création interculturelle sont organisées par l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée en collaboration avec Medinea : à Istanbul (Turquie) en avril, à Aix-en-Provence en juillet au cœur du Festival puis à Nuoro (Italie) en août. En France, vous pourrez notamment écouter la création collective résultant de leur session aixoise lors du concert de restitution le 18 juillet prochain dans la cour de l’Hôtel Maynier d’Oppède.

Avec le soutien de

CultureMécénat musical Société Générale
Fondation Stavros Niarchos