Hommage À Tzvetan Todorov

Mercredi 8 février 2017

Nous avons appris le décès de Tzvetan Todorov.

Je voudrais dire toute ma tristesse et mon émotion face à cette disparition.

Tzvetan Todotov a connu un parcours d'une rectitude intellectuelle et morale exceptionnelle. Ayant quitté assez jeune la Bulgarie, il avait analysé en profondeur les ressorts du totalitarisme. Il disait récemment dans un interview au Monde : "Je reste disciple de Vladimir Grossman, pour qui le mal vient essentiellement de ceux qui veulent imposer le bien aux autres".

Il est l'auteur d'ouvrages pénétrants sur l'histoire de l'art, l'évolution des idées, la peinture et la poésie, la philosophie, les grandes figures de la résistance. J'ai eu le plaisir de cosigner avec Robert Legros et lui un petit livre intitulé L'Avènement de l'individu dans l'art (2005), et garde de nos rencontres de l'époque le souvenir d'un intellectuel flamboyant.

Il a écrit plusieurs articles pour les programmes du Festival d'Aix et avait assisté la saison dernière à Pelléas et Mélisande ainsi qu'à Kalîla wa Dimna, production sur laquelle son fils Sacha assistait Olivier Letellier. Ce fut notre dernière rencontre, elle me laisse le souvenir d'une des personnalités les plus attachantes qu'il m'ait été donné de rencontrer.

Bernard Foccroulle

Bernard Foccroulle

Bernard Foccroulle est né à Liège en 1953. Il entame une carrière internationale d’organiste dès le milieu des années 1970. Il a enregistré plus de 40 CD en soliste, dont l’intégrale de l’œuvre de Bach et Buxtehude. A partir de 1992, il dirige le Théâtre Royal de la Monnaie avant d’être nommé en avril 2006 directeur général du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence. Compositeur, il est également professeur  d’orgue au Conservatoire royal de musique de Bruxelles depuis 2010.