Lauréats HSBC 2016

ET LES LAURÉATS HSBC 2016 SONT…

Jeudi 17 novembre 2016

C’est à l’occasion du concert qui se tenait hier soir, 16 novembre, à La Philharmonie de Paris que les noms des Lauréats HSBC 2016 ont été révélés.
Les six jeunes talents, sélectionnés parmi les plus prometteurs de l’Académie du Festival d’Aix, bénéficient désormais du label des Lauréats HSBC qui leur permet de poursuivre l’expérience acquise pendant le Festival d’Aix en se produisant lors de récitals et concerts aussi bien en France qu’à l’étranger.
Tel est l’engagement de HSBC France qui s’associe depuis 2006 au Festival d’Aix pour l’accompagnement des jeunes talents. Après dix années de partenariat, le label a permis d’accompagner et de promouvoir près de 100 jeunes artistes, soit 11 promotions de quatre chanteurs, un pianiste chef de chant et un ensemble de musique de chambre.

Quoi de plus symbolique que de révéler les nouveaux Lauréats HSBC en prélude d’un concert donné par d’anciens Lauréats HSBC ? Avec le programme Nocturnes, le ténor Rupert Charlesworth (Lauréat HSBC 2011) accompagné par la pianiste Edwige Herchenroder (Lauréat HSBC 2013) donnent à entendre l’étendue de leur talent, un talent repéré il y quelques années par l’Académie du Festival d’Aix et soutenu depuis par HSBC.
Le relais est désormais passé à une nouvelle génération de jeunes artistes ayant, pour la plupart, fait leurs premiers pas au sein des résidences organisées par l’Académie du Festival d’Aix et qui seront distribués dans les productions du Festival d’Aix 2017. Avant de les retrouver cet été, faisons plus ample connaissance avec les parcours et les projets de ces Lauréats HSBC 2016 !

1/1

La jeune soprano chinoise Ying Fang s’est produite au Festival d’Aix en 2015 avec l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée et reprendra en 2017 le rôle de Bellezza dans la production Il Trionfo del Tempo e del Disinganno (Haendel) du Festival d’Aix, en tournée à l’Opéra de Lille puis au Théâtre de Caen ; un rôle phare incarné en 2016 par Sabine Devieilhe, elle aussi nommée Lauréate HSBC en 2012 et dont la carrière a connu depuis une ascension fulgurante.

La mezzo-soprano Lea Desandre a fait ses classes lors des résidences de l’Académie du Festival d’Aix : Haendel en 2015, dirigée par Emmanuelle Haïm, et Mozart en 2015 et 2016. Cet été, elle était Céphie dans Zoroastre (Rameau) sous la direction de Raphaël Pichon, rôle qu’elle a repris au Festival Radio France Montpellier Occitanie, au Theatre an der Wien et à l’Opéra de Versailles. En 2017, elle revient au Festival d’Aix pour aborder le rôle de Flerida dans Erismena (Cavalli) sous la direction de Leonardo García Alarcon.

 

Il y a des étapes de construction de carrière qui, quand j’ai commencé à chanter, me faisaient rêver. Être Lauréat HSBC est un bonus !

Lea Desandre

Le baryton Guillaume Andrieux a fait ses débuts au Festival d’Aix en 2012 dans les rôles de l'Horloge et du Chat dans L’Enfant et les sortilèges (Ravel), rôles qu’il a repris à la salle Pleyel, à l’Opéra de Dijon, à l’Opéra de Saint-Étienne et en tournée au Maroc. En 2016, à la Philharmonie de Paris et en tournée avec le Théâtre Gérard Philippe – CDN – Saint-Denis, il prête sa voix au spectacle Correspondance presque complète d’Erik Satie, présenté au Festival d’Aix en 2012. À l’été 2017, il sera Le Dancaïre dans Carmen (Bizet) au Festival d’Aix.

Evan Hughes, baryton-basse américain, a participé quant à lui à la résidence Mozart de l’Académie du Festival d’Aix en 2011. En octobre dernier, il a repris le rôle de Thésée dans A Midsummer Night’s Dream (Britten) au Beijing Music Festival en Chine. En 2017, il est distribué au Festival d’Aix dans The Rake's Progress (Stravinski) sous la direction de Daniel Harding.

Le pianiste Florian Caroubi avait participé l’été dernier à la résidence Mélodie & Création de l’Académie du Festival d’Aix. Pour la saison 2017, il est au piano dans Au plus fort de l’orage (Stravinski), mis en espace par Matthieu Cruciani à la Comédie de Saint-Étienne en janvier 2016, un spectacle repris dans le cadre du Festival d’Aix en 2017.

 

Il y a de tels artistes qui ont fait partie de ces promotions HSBC que je ne saurais remercier assez le Festival d’Aix.

Florian Caroubi

Enfin, le Quatuor Arod – Jordan Victoria (violon), Alexandre Vu (violon), Corentin Apparailly (alto), Samy Rachid (violoncelle) – a remporté le Premier Prix du Concours international de musique de l'ARD de Munich en août 2016, après avoir participé à la résidence de musique de chambre de l’Académie du Festival d’Aix. En 2017, il revient au Festival d’Aix pour un concert consacré à Mendelssohn, annonçant ainsi la sortie de son premier disque à l’automne 2017.

Suivez les Lauréats HSBC en concert

Téléchargez le communiqué de presse

  • Ying Fang, soprano (Chine/China)
    Ying Fang, soprano (Chine/China)
    © Dario Acosta
    Ying Fang, soprano (Chine/China)
  • Lea Desandre, mezzo-soprano (France-Italie / France-Italy)
    Lea Desandre, mezzo-soprano (France-Italie / France-Italy)
    © Ledroit-Perrin
    Lea Desandre, mezzo-soprano (France-Italie / France-Italy)
  • Guillaume Andrieux, baryton/baritone (France)
    Guillaume Andrieux, baryton/baritone (France)
    Guillaume Andrieux, baryton/baritone (France)
  • Evan HUGHES, baryton-basse/bass-baritone (États-Unis/USA)
    Evan HUGHES, baryton-basse/bass-baritone (États-Unis/USA)
    © Leela Ross
    Evan HUGHES, baryton-basse/bass-baritone (États-Unis/USA)
  • Florian Caroubi, pianiste/pianist (France)
    Florian Caroubi, pianiste/pianist (France)
    Florian Caroubi, pianiste/pianist & chef de chant/vocal coach (France)
  • Quatuor Arod (France)
    Quatuor Arod (France)
    © Verena Chen
    Quatuor Arod (France)
1/1