— Passerelles

Publiée le 1 juin 2015

DE SAINT-JOSEPH À L’OPÉRA : VISITE DES ATELIERS EN 20 CROQUIS

© Benoît Gilles

Ils sont sept garçons et filles et habitent aux alentours du quartier Saint-Joseph, au nord de Marseille. Johana, Sarah, Habibou, Charlène, Karim, Sarah L. et Yacoub fréquentent tous le centre social Saint-Joseph-Fontainieu, au pied du Massif de l’Étoile. Ensemble, ils vont découvrir l’art lyrique à travers Svadba, un opéra contemporain d’Ana Sokolović.

Début mai, le bus du centre social de Saint-Joseph arrive dans la zone industrielle et commerciale de Venelles. Charlène, Sarah, Karim, Yacoub et Habibou doivent visiter l’endroit où se construisent décors et costumes du Festival d’Aix. Ils sont accompagnés de Soillah, leur animateur et de Benoît Gilles, auteur de ces lignes et des croquis qui suivent.

La bâtisse des ateliers est silencieuse mais c’est une vraie ruche. Dans les grandes salles, les équipes de serruriers, de peintres et les couturières travaillent d’arrache-pied pour finir les décors. C’est surtout ceux d’Alcina que l’on retrouve un peu partout. On trouve également des traces de ceux de L’Enlèvement au sérail.

Notre équipe doit réaliser un premier reportage. Les photos de Sarah et Charlène doivent servir de base à un diaporama de croquis qui décrivent notre visite.

Nous avons également réalisés deux interviews que vous pouvez découvrir ci-dessous. D’abord, celle d’un menuisier qui raconte son parcours et la base de son métier, suivi de celle d’une peintre décoratrice. Nous les remercions ici d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Benoît Gilles, journaliste intervenant pour les services Passerelles du Festival d’Aix

> A LIRE: “De Saint-Joseph à l’opéra: question de point de vue”