Pinocchio de Joël Pommerat, spectacle de théâtre, mars 2008 Théâtre de l’Odéon salle Berthier - Acteur : Pierre-Yves Chapalain
Elisabeth Carecchio

7. Pinocchio entre animalitÉ et humanitÉ

Mercredi 17 mai 2017

L’œuvre originale de Pinocchio est truffée de personnages animaliers. Qui sont-ils et comment Carlo Collodi parvient-il à lier subtilement animalité et humanité dans son chef d’œuvre ?

 

le Chat

◊◊◊

le Renard

◊◊◊

la Colombe

◊◊◊

le Dauphin

◊◊◊

le Serpent

◊◊◊

 le Perroquet

◊◊◊

 le Thon

◊◊◊

 la Limace

◊◊◊

le Requin

◊◊◊

le Grillon Parlant

 

Chacune de ces bêtes se dresse sur le chemin du pantin et contribue à sa manière à lui faire prendre un virage, un détour ou un raccourci.

Alors que Pinocchio se lance en quête de…, certains animaux l’aident à trouver son chemin (adjuvants) ; d’autres constituent un obstacle de plus (antagonistes).

Pour souligner la part d’animalité dans l’être humain et la part d’humanité dans l’animal, Carlo Collodi use et abuse de locutions visant à comparer les hommes à des animaux :

 

 « dormir comme un loir »

◊◊◊

« bondir comme un lièvre »

◊◊◊

 « courir comme un cheval barbe »

◊◊◊

« sauter comme un lévrier »

◊◊◊

 « courir comme un chevreuil »

◊◊◊

 « s’agiter comme une anguille »

◊◊◊

 « pleurer comme un veau »

◊◊◊

 « nager comme un poisson »

◊◊◊

 « être mouillé comme un canard »

◊◊◊

 « grimper comme un écureuil »

◊◊◊

« boire comme une éponge »

◊◊◊

« manger comme des loups »

◊◊◊

 « être heureux comme une souris dans une meule de parmesan »

◊◊◊

 « faire des cabrioles et des sauts comme un dauphin en veine de bonne humeur »

◊◊◊

 « être vif et joyeux comme un tout jeune coq »

◊◊◊

 « marcher tout doucement comme des fourmis »

 

...Il ne manquerait plus que Pinocchio se transforme en âne !