Ateliers de Venelles
Clément Vial

5. L’œil en coulisses...

Mercredi 3 mai 2017

Je vous emmène aujourd’hui dans l’antichambre du Festival, aux portes d’Aix-en-Provence…Plus précisément à Venelles, aux Ateliers de construction des décors et des costumes du Festival d’Aix.

C’est ici que mes créateurs me façonnent, m’habillent et préparent bientôt ma naissance à l’opéra…

Serruriers.ières, menuisiers.ières, costumiers.ières, perruquiers.ières…tous œuvrent à la confection de la création mondiale qui sera présentée en première le 3 juillet prochain au Festival d’Aix.

Vous les voyez tous ces hommes et ces femmes appliqués au travail ?

La minutie est reine ici…

On découpe, on rabote, on cisaille, on polit… 

On acère, on pose, on applique, on encastre...

C’est grâce à leur talent et à leur patience que cette fable musicale verra le jour…

Assez parlé, place à l’image...et au spectacle qui se prépare !  

  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
  • Ateliers de Venelles
    Ateliers de Venelles
    Clément Vial
    Ateliers de Venelles
1/1

Pinocchio

Né en Toscane (Italie), en 1881, Pinocchio a initialement deux pères : l’écrivain Carlo Collodi (1826-1890) et Geppetto – un vieil homme seul qui vit pauvrement du métier de menuisier.
C’est ce dernier qui sculpte la marionnette à partir d’un morceau de bois. Il donne le nom de Pinocchio au bonhomme de bois pourvu d’autant de voix que d’impertinence. De là, les aventures – bonnes ou mauvaises – débutent…